5 règles en or pour améliorer sa marque employeur

Besoin ou envie d’améliorer son image et sa réputation ? Voici 5 conseils à mettre en pratique pour redorer sa marque employeur.

RSE 🌱

 — 

minutes de lecture

 — 

17/3/2022

La marque employeur, on en entend de plus en plus parler. Que ce soit pour améliorer sa réputation et trouver plus de candidats lors du recrutement, ou modifier sa politique interne pour répondre aux exigences des employés, la marque employeur n’est pas qu’une question de communication. 

Elle permet d’inscrire des actions concrètes dans une vision d’entreprise long terme qui mêle ressources humaines, marketing et communication interne. Parce que l’enjeu n’est pas d’avoir des actions vides de sens, ponctuelles et imprécises mais bien de bâtir une image positive sur la durée

Comment mettre en place une marque employeur efficace et pertinente ? Quelles sont les règles à connaître pour améliorer son image et sa réputation ? 

Greenly vous livre ses 5 règles en or pour augmenter votre attractivité et l’engagement de vos parties prenantes. 

Veiller à sa marque employeur, une nécessité 

La marque employeur, qu’est-ce que c’est ?


La marque employeur est à distinguer d’un terme que l’on croise de plus en plus souvent : le personal branding ou le branding. Les trois n’ont rien à voir car la marque employeur concerne directement l’image de l’entreprise. 

C’est même l’ensemble des questions qui y sont relatives, tant pour une marque que pour les candidats éventuels et les collaborateurs. La marque employeur n’est pas qu’une question de communication externe mais un ensemble de choses.

Il ne s’agit pas de s’inventer une nouvelle image de marque, mais bien de travailler sa réputation pour l’améliorer ou la renforcer. Cela peut être utile, notamment en ce moment où certains secteurs peinent à recruter. 

Pourquoi la marque employeur est-elle importante ? 


Vous l’aurez compris, la marque employeur joue un grand rôle sur différents aspects de l’entreprise. Recrutement, turn-over, bien être des salariés ; tout cela est directement impacté par votre réputation. 


Votre attractivité et votre compétitivité dépendent en grande partie de l’image que vous renvoyez. Si vous souhaitez recruter les meilleurs talents, il est important de se pencher sur la question pour voir les points d’amélioration. 


Il est aussi primordial de ne pas oublier de soigner votre promesse et votre marque employeur en interne pour éviter que les périodes d’essai se terminent en avance ou que vos employés se sentent mal au sein de votre entreprise.


Concrètement, comment faire pour corriger sa marque employeur ? 

Titre : Renforcer sa marque employeur - Greenly 

Balise alt : Vue du dessus de post-it colorés et de graphismes, de prises de note pour chercher à améliorer l’expérience collaborateur. 

Vue du dessus de post-it colorés et de graphismes, de prises de note pour chercher à améliorer l’expérience collaborateur.

Les 5 règles d’or pour améliorer sa marque employeur


Voici 5 règles à mettre en pratique jour après jour pour perfectionner votre réputation.

1. Travailler sa marque employeur avec ses salariés 


Rien ne sert de chercher à travailler sa réputation en externe si on ne fait pas déjà un audit interne. Il est important d’impliquer ses salariés et ses parties prenantes pour comprendre les forces et les faiblesses de sa marque employeur. 


Demandez sincèrement ce que chaque personne aime dans l’entreprise, les valeurs qui la touchent, ce qui la fidélise mais aussi les freins et les problèmes qu’elle rencontre. 


Pas besoin de parler de chaque aspect de votre boîte, il faut simplement mentionner ceux ayant un rapport avec la marque employeur : 

  • la politique de rémunération
  • la gestion des compétences
  • les relations sociales
  • la qualité de travail
  • l’onboarding des nouvelles recrues. 


Tous les secteurs qui touchent de loin ou de prêt à la politique de ressources humaines.


Demandez à toutes les personnes de chaque secteur leur avis et impliquez-les dans la nouvelle direction que vous allez donner à votre promesse, votre message et vos valeurs. 


Vous pouvez ébaucher avec elles votre marque employeur en posant ces questions : 

  • quelle est l’ADN de l’entreprise
  • quels sont ses objectifs
  • quels sont ses projets futurs ?


C’est important que chacun se sente concerné car c’est le meilleur moyen de créer engagement et fidélité de leur part et d’avoir une raison d’être qui parle à tout le monde. 


2. Identifier les attentes de vos candidats 


Une fois que vous avez compris les attentes internes concernant votre marque employeur, il est utile de se tourner vers l’externe pour comprendre les attentes de vos candidats. 


Travailler sa réputation, c’est la meilleure façon de devenir attractif aux yeux des meilleurs talents et des jeunes générations. 


Les dernières études comme celle publiée sur Careers en attestent : les questions de RSE et d’engagements écologiques sont primordiales dans la recherche d’emploi. C’est d’autant plus flagrant chez les générations plus jeunes où quête de sens et utilité dans un travail sont des valeurs directrices. 


Ils sont d’ailleurs 61 % à penser que les entreprises seront amenées à se transformer à l’avenir. Et pour 60 % des jeunes interrogés, un des marqueurs de la réussite, c’est de rester fidèle à ses valeurs en entreprise. 


3. Mettre en place des mesures concrètes dans l’entreprise


Améliorer sa marque employeur passe surtout par des actions concrètes, tangibles et constantes. Mais ne mettez pas en place des choses que vous pensez être bonnes. C’est ici que l’implication de vos parties prenantes est primordiale. Il faut faire en fonction des attentes des candidats et des ressentis des salariés. 


Ces actions peuvent être mises en place dans le cadre d’une politique RH ou d’une démarche RSE. Pour voir si l’on est dans la bonne direction, il est nécessaire d’avoir des responsables dédiés à cette tâche qui vont mettre en place le suivi de KPIs et d’un plan d’action. 


Il faut faire attention à ne pas tomber dans l’effet inverse : le greenwashing ou la survente de son entreprise. L’idée n’est pas de créer un décalage entre son discours et les actions mises en place, au risque de ternir encore plus sa marque employeur, mais bien de venir appuyer avec des faits ce que l’on dit. 


Il ne faut pas oublier que les employés sont les meilleurs ambassadeurs de son image et que les différentes parties prenantes y contribuent aussi énormément.

Deux femmes assises côte à côte discutent et prennent des notes.

4. Communiquer, la clef de sa marque employeur


Impliquer ses parties prenantes et définir des actions pour améliorer sa marque employeur c’est bien, communiquer dessus c’est mieux. Mais pour que sa communication externe serve à améliorer sa réputation, il est primordial de mettre en avant des faits qui touchent sa cible principale. Pas de green ou de socialwashing car les candidats sont de plus en plus avertis. 


Pour améliorer sa marque employeur et donc sa réputation d’entreprise, la communication globale est importante. Vous pouvez mettre en place une démarche RSE et en faire un rapport à consulter.


 Dans la foulée, vous pouvez parler seulement de produits engagés qui partagent les mêmes valeurs que vous. Ou alors, dans les offres de recrutement, user de termes qui mettent en avant vos engagements pour toucher les talents sensibilisés aux questions environnementales et sociales. Vous pouvez également parler d’écologie lors d’un entretien avec un candidat si vous souhaitez faire ressortir ce point ou bien utiliser des supports qui appuient vos propos et valeurs. 


5. Fidéliser ses talents


La marque employeur attire les talents mais permet aussi de garder ceux qui sont déjà dans l’entreprise. Il n’y a rien de pire pour votre réputation que des candidats qui sont déçus et qui mettent fin à leur période d’essai ou d’autres qui sont malheureux et qui vous font de la mauvaise publicité. 


L’engagement des collaborateurs est primordial pour une réputation positive. Et cela commence dès leur embauche. Plus l’intégration se fait tôt, plut leur implication sera forte. C’est important de prendre en compte les différentes étapes de chaque salarié pour le fidéliser tout au long de son évolution dans l’entreprise. 


La communication doit être transparente et régulière pour que les parties prenantes restent motivées sur le long terme. Que ce soit l’onboarding ou bien l’amélioration de l’expérience collaborateur, c’est le sentiment d’appartenance et l’écoute qui feront de vos collaborateurs vos meilleurs ambassadeurs. 

Le bilan carbone, un outil de la marque employeur ? 

L’écologie est une attente des salariés du 21ème siècle


Aujourd’hui, impossible de passer à côté. On attend de plus en plus des entreprises qu’elles se responsabilisent et s’engagent sur les questions écologiques et sociales actuelles. On dénonce de plus en plus le greenwashing, qui est une pratique illégale, et on cherche de plus en plus de transparence et d’entreprises honnêtes. 

Ces dernières années, la conscience écologique est de plus en plus éveillée. Qu’on achète ses produits bio ou bien de seconde main, les lignes sont en train de bouger.

Il y a 4 tendances de la part des consommateurs qui se dégagent et qui devraient pousser votre entreprise à devenir plus responsable


Ils veulent : 

  • moins d’impact sur l’environnement ; 
  • plus de qualité avec un produit plus durable ; 
  • plus de transparence
  • une marque avec qui partager des valeurs


Les entreprises engagées, en plus de gagner plus rapidement la confiance de leurs parties prenantes, créent une communauté de personnes qui participent à votre réputation et influence.

Titre : Améliorer sa marque employeur - Greenly 

Deux personnes assises sur une table en bois avec devant elles calepin, téléphone et tablette pour travailler

Le bilan carbone pour mesurer ses émissions et agir


À première vue, on a du mal à imaginer comment un bilan carbone pourrait aider à transformer sa marque employeur. Puisque l’engagement des entreprises est une demande en hausse de la part des différentes parties prenantes, on voit bien comment le bilan carbone est l’étape préalable à la mise en place d’une démarche RSE ambitieuse et tangible. 

C’est grâce à lui que vous pourrez faire une analyse de votre empreinte carbone et mettre en place un plan d’action pour réduire les différents postes d’émissions. C’est un des premiers pas à faire pour rendre ses engagements écologiques réels et efficients. 



Conclusion : 


En plus de chercher à améliorer sa réputation, responsabiliser son entreprise permet d’être en avance sur les différentes législations qui vont voir le jour. 

Mais surtout, parfaire sa marque employeur rend votre entreprise plus attractive aux yeux des possibles candidats, ce qui n’est pas négligeable actuellement vu les difficultés de recrutement qui existent. 

Vous souhaitez faire un bilan carbone pour voir les actions à mettre en place pour être plus engagé et responsable ? Greenly est là pour vous aider, discutons-en.


Partagez le pour plus d'impact

Engagez votre entreprise la neutralité carbone

Demander une démo

Rejoignez des centaines d’entreprises déjà actrices de la transition écologique avec Greenly

5 règles en or pour améliorer sa marque employeur

Besoin ou envie d’améliorer son image et sa réputation ? Voici 5 conseils à mettre en pratique pour redorer sa marque employeur.

RSE 🌱
 — 
 MinUTES DE LECTURE
 — 
3/17/2022 10:08
Découvrez LA newsletter Greenly
Chaque mois, recevez un condensé d'​infos green pour parler impact et environnement.
Bien reçu !
Oups, il y a un problème...

Sommaire

La marque employeur, on en entend de plus en plus parler. Que ce soit pour améliorer sa réputation et trouver plus de candidats lors du recrutement, ou modifier sa politique interne pour répondre aux exigences des employés, la marque employeur n’est pas qu’une question de communication. 

Elle permet d’inscrire des actions concrètes dans une vision d’entreprise long terme qui mêle ressources humaines, marketing et communication interne. Parce que l’enjeu n’est pas d’avoir des actions vides de sens, ponctuelles et imprécises mais bien de bâtir une image positive sur la durée

Comment mettre en place une marque employeur efficace et pertinente ? Quelles sont les règles à connaître pour améliorer son image et sa réputation ? 

Greenly vous livre ses 5 règles en or pour augmenter votre attractivité et l’engagement de vos parties prenantes. 

Veiller à sa marque employeur, une nécessité 

La marque employeur, qu’est-ce que c’est ?


La marque employeur est à distinguer d’un terme que l’on croise de plus en plus souvent : le personal branding ou le branding. Les trois n’ont rien à voir car la marque employeur concerne directement l’image de l’entreprise. 

C’est même l’ensemble des questions qui y sont relatives, tant pour une marque que pour les candidats éventuels et les collaborateurs. La marque employeur n’est pas qu’une question de communication externe mais un ensemble de choses.

Il ne s’agit pas de s’inventer une nouvelle image de marque, mais bien de travailler sa réputation pour l’améliorer ou la renforcer. Cela peut être utile, notamment en ce moment où certains secteurs peinent à recruter. 

Pourquoi la marque employeur est-elle importante ? 


Vous l’aurez compris, la marque employeur joue un grand rôle sur différents aspects de l’entreprise. Recrutement, turn-over, bien être des salariés ; tout cela est directement impacté par votre réputation. 


Votre attractivité et votre compétitivité dépendent en grande partie de l’image que vous renvoyez. Si vous souhaitez recruter les meilleurs talents, il est important de se pencher sur la question pour voir les points d’amélioration. 


Il est aussi primordial de ne pas oublier de soigner votre promesse et votre marque employeur en interne pour éviter que les périodes d’essai se terminent en avance ou que vos employés se sentent mal au sein de votre entreprise.


Concrètement, comment faire pour corriger sa marque employeur ? 

Titre : Renforcer sa marque employeur - Greenly 

Balise alt : Vue du dessus de post-it colorés et de graphismes, de prises de note pour chercher à améliorer l’expérience collaborateur. 

Vue du dessus de post-it colorés et de graphismes, de prises de note pour chercher à améliorer l’expérience collaborateur.

Les 5 règles d’or pour améliorer sa marque employeur


Voici 5 règles à mettre en pratique jour après jour pour perfectionner votre réputation.

1. Travailler sa marque employeur avec ses salariés 


Rien ne sert de chercher à travailler sa réputation en externe si on ne fait pas déjà un audit interne. Il est important d’impliquer ses salariés et ses parties prenantes pour comprendre les forces et les faiblesses de sa marque employeur. 


Demandez sincèrement ce que chaque personne aime dans l’entreprise, les valeurs qui la touchent, ce qui la fidélise mais aussi les freins et les problèmes qu’elle rencontre. 


Pas besoin de parler de chaque aspect de votre boîte, il faut simplement mentionner ceux ayant un rapport avec la marque employeur : 

  • la politique de rémunération
  • la gestion des compétences
  • les relations sociales
  • la qualité de travail
  • l’onboarding des nouvelles recrues. 


Tous les secteurs qui touchent de loin ou de prêt à la politique de ressources humaines.


Demandez à toutes les personnes de chaque secteur leur avis et impliquez-les dans la nouvelle direction que vous allez donner à votre promesse, votre message et vos valeurs. 


Vous pouvez ébaucher avec elles votre marque employeur en posant ces questions : 

  • quelle est l’ADN de l’entreprise
  • quels sont ses objectifs
  • quels sont ses projets futurs ?


C’est important que chacun se sente concerné car c’est le meilleur moyen de créer engagement et fidélité de leur part et d’avoir une raison d’être qui parle à tout le monde. 


2. Identifier les attentes de vos candidats 


Une fois que vous avez compris les attentes internes concernant votre marque employeur, il est utile de se tourner vers l’externe pour comprendre les attentes de vos candidats. 


Travailler sa réputation, c’est la meilleure façon de devenir attractif aux yeux des meilleurs talents et des jeunes générations. 


Les dernières études comme celle publiée sur Careers en attestent : les questions de RSE et d’engagements écologiques sont primordiales dans la recherche d’emploi. C’est d’autant plus flagrant chez les générations plus jeunes où quête de sens et utilité dans un travail sont des valeurs directrices. 


Ils sont d’ailleurs 61 % à penser que les entreprises seront amenées à se transformer à l’avenir. Et pour 60 % des jeunes interrogés, un des marqueurs de la réussite, c’est de rester fidèle à ses valeurs en entreprise. 


3. Mettre en place des mesures concrètes dans l’entreprise


Améliorer sa marque employeur passe surtout par des actions concrètes, tangibles et constantes. Mais ne mettez pas en place des choses que vous pensez être bonnes. C’est ici que l’implication de vos parties prenantes est primordiale. Il faut faire en fonction des attentes des candidats et des ressentis des salariés. 


Ces actions peuvent être mises en place dans le cadre d’une politique RH ou d’une démarche RSE. Pour voir si l’on est dans la bonne direction, il est nécessaire d’avoir des responsables dédiés à cette tâche qui vont mettre en place le suivi de KPIs et d’un plan d’action. 


Il faut faire attention à ne pas tomber dans l’effet inverse : le greenwashing ou la survente de son entreprise. L’idée n’est pas de créer un décalage entre son discours et les actions mises en place, au risque de ternir encore plus sa marque employeur, mais bien de venir appuyer avec des faits ce que l’on dit. 


Il ne faut pas oublier que les employés sont les meilleurs ambassadeurs de son image et que les différentes parties prenantes y contribuent aussi énormément.

Deux femmes assises côte à côte discutent et prennent des notes.

4. Communiquer, la clef de sa marque employeur


Impliquer ses parties prenantes et définir des actions pour améliorer sa marque employeur c’est bien, communiquer dessus c’est mieux. Mais pour que sa communication externe serve à améliorer sa réputation, il est primordial de mettre en avant des faits qui touchent sa cible principale. Pas de green ou de socialwashing car les candidats sont de plus en plus avertis. 


Pour améliorer sa marque employeur et donc sa réputation d’entreprise, la communication globale est importante. Vous pouvez mettre en place une démarche RSE et en faire un rapport à consulter.


 Dans la foulée, vous pouvez parler seulement de produits engagés qui partagent les mêmes valeurs que vous. Ou alors, dans les offres de recrutement, user de termes qui mettent en avant vos engagements pour toucher les talents sensibilisés aux questions environnementales et sociales. Vous pouvez également parler d’écologie lors d’un entretien avec un candidat si vous souhaitez faire ressortir ce point ou bien utiliser des supports qui appuient vos propos et valeurs. 


5. Fidéliser ses talents


La marque employeur attire les talents mais permet aussi de garder ceux qui sont déjà dans l’entreprise. Il n’y a rien de pire pour votre réputation que des candidats qui sont déçus et qui mettent fin à leur période d’essai ou d’autres qui sont malheureux et qui vous font de la mauvaise publicité. 


L’engagement des collaborateurs est primordial pour une réputation positive. Et cela commence dès leur embauche. Plus l’intégration se fait tôt, plut leur implication sera forte. C’est important de prendre en compte les différentes étapes de chaque salarié pour le fidéliser tout au long de son évolution dans l’entreprise. 


La communication doit être transparente et régulière pour que les parties prenantes restent motivées sur le long terme. Que ce soit l’onboarding ou bien l’amélioration de l’expérience collaborateur, c’est le sentiment d’appartenance et l’écoute qui feront de vos collaborateurs vos meilleurs ambassadeurs. 

Le bilan carbone, un outil de la marque employeur ? 

L’écologie est une attente des salariés du 21ème siècle


Aujourd’hui, impossible de passer à côté. On attend de plus en plus des entreprises qu’elles se responsabilisent et s’engagent sur les questions écologiques et sociales actuelles. On dénonce de plus en plus le greenwashing, qui est une pratique illégale, et on cherche de plus en plus de transparence et d’entreprises honnêtes. 

Ces dernières années, la conscience écologique est de plus en plus éveillée. Qu’on achète ses produits bio ou bien de seconde main, les lignes sont en train de bouger.

Il y a 4 tendances de la part des consommateurs qui se dégagent et qui devraient pousser votre entreprise à devenir plus responsable


Ils veulent : 

  • moins d’impact sur l’environnement ; 
  • plus de qualité avec un produit plus durable ; 
  • plus de transparence
  • une marque avec qui partager des valeurs


Les entreprises engagées, en plus de gagner plus rapidement la confiance de leurs parties prenantes, créent une communauté de personnes qui participent à votre réputation et influence.

Titre : Améliorer sa marque employeur - Greenly 

Deux personnes assises sur une table en bois avec devant elles calepin, téléphone et tablette pour travailler

Le bilan carbone pour mesurer ses émissions et agir


À première vue, on a du mal à imaginer comment un bilan carbone pourrait aider à transformer sa marque employeur. Puisque l’engagement des entreprises est une demande en hausse de la part des différentes parties prenantes, on voit bien comment le bilan carbone est l’étape préalable à la mise en place d’une démarche RSE ambitieuse et tangible. 

C’est grâce à lui que vous pourrez faire une analyse de votre empreinte carbone et mettre en place un plan d’action pour réduire les différents postes d’émissions. C’est un des premiers pas à faire pour rendre ses engagements écologiques réels et efficients. 



Conclusion : 


En plus de chercher à améliorer sa réputation, responsabiliser son entreprise permet d’être en avance sur les différentes législations qui vont voir le jour. 

Mais surtout, parfaire sa marque employeur rend votre entreprise plus attractive aux yeux des possibles candidats, ce qui n’est pas négligeable actuellement vu les difficultés de recrutement qui existent. 

Vous souhaitez faire un bilan carbone pour voir les actions à mettre en place pour être plus engagé et responsable ? Greenly est là pour vous aider, discutons-en.


Partagez le pour plus d'impact

Des centaines d'entreprises nous font déjà confiance

Que vous soyez un particulier, une startup ou un Grand groupe, nous vous aidons à initier une stratégie qui vous aidera à réduire vos émissions et améliorer votre bilan carbone.