Obtenir le label B Corp, étape par étape

Les impacts sociaux, sociétaux et environnementaux sont désormais des critères de certification. Voici tout ce que vous devez savoir sur le label B Corp.

RSE 🌱

 — 

8

minutes de lecture

 — 

13/5/2022

soleil

Le label B Corp est une certification RSE internationale particulièrement exigeante, qui atteste l’engagement durable d’une entreprise. 🌱 Il est clair qu’à l’heure actuelle, les impacts sociaux, sociétaux et environnementaux des entreprises ne peuvent plus être laissés de côté. Au vu de l’engouement croissant dont profite actuellement cette certification - plus de 145 entreprises françaises certifiées -, on conclut que les entreprises ont envie d’agir. Une belle avancée en faveur de la société. 🎉

Si vous êtes en train de nous lire, c’est que cette labellisation vous intrigue. Quels sont les avantages de la certification B Corp ? Qui est éligible ? Et surtout, comment l’obtenir ? Vous saurez tout sur le sujet en lisant cet article. 👇

🧐 En quoi consiste le label B Corp ?

Un label international 🌍

Abréviation de « Benefit Corporation », le mouvement B Corp - également appelé « B Corporation » - a vu le jour aux États-Unis, avant de s’étendre dans 74 pays. Fondé en 2006 par trois entrepreneurs - Bart Houlahan, Jay Coen Gilbert et Andrew Kassoy -, le label a pour ambition de « faire évoluer le capitalisme » en changeant le système économique actuel vers une économie plus inclusive, équitable et régénérative. 💰

En outre, le label incite le monde des affaires à mettre leurs performances au service de l’intérêt général - on parle notamment de réduire les inégalités, d’assurer un environnement plus sain ou d’améliorer la qualité des emplois. 

💪 La vocation de ce mouvement ? « Les entreprises ne cherchent pas à être les meilleures AU monde, mais les meilleures POUR le monde ! ».

Décernée par l’ONG B Lab, la certification RSE récompense les entreprises à but lucratif ayant un impact sociétal, social et environnemental positif, tout en faisant preuve de transparence. Contrairement aux autres labels qui ne s’intéressent qu’aux services et aux produits, la labellisation B Corp certifie des sociétés entières. 

💬 Quelques chiffres : pour la première fois en 2007, 82 entreprises sont certifiées B Corp. En 2014, la première entreprise française - le cabinet Utopies - est labellisée. À l’heure actuelle, plus de 4000 entreprises sont certifiées dans le monde - dont plus de 145 en France. 

Quelles entreprises sont éligibles à la certification B Corp ? 🏢

Chaque entreprise à but lucratif en activité depuis au moins douze mois - quelle que soit sa taille ou son secteur - peut prétendre à la certification B Corp. Sont ainsi concernées :

  • les start-ups ;
  • les filiales ;
  • les franchises ;
  • les entreprises qui utilisent leur activité au bénéfice de l’intérêt général. 

👉 À titre d’illustration, en France, les domaines d’activité des entreprises labellisées B Corp sont variés. On trouve ainsi Le Slip Français, Nature & Découvertes, Michel & Augustin, Naturalia ou Open Classrooms.

Une exception, toutefois. Dans le cas où une entreprise est en cours de création ou en activité depuis moins d’un an, elle peut bénéficier du statut « Pending B Corp ». Ce dernier lui permet de communiquer sur ses engagements et de rassurer ses parties prenantes en attendant la certification.

Mais pourquoi le label ne peut-il pas être attribué dès le lancement d’une activité, vous demandez-vous ? Tout simplement parce que la certification se base sur les pratiques vérifiées de l’entreprise et ne fait pas de suppositions quant à ses aspirations futures.

👀 Bon à savoir : le mouvement « B Movement Builders » regroupe les multinationales cotées en bourse avec un minimum d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires. Bonduelle, Gerdeau, Givaudan et Magalu, épaulés par Danone et Natura&Co font partie de ce programme. Ces dernières s’engagent :

  • à changer le système actuel ;
  • à donner un nouvel objectif aux affaires ;
  • à respecter les principes de crédibilité authentique, de collaboration évolutive et de transformation efficace.

🔎 Pourquoi certifier son entreprise ?

S’engager dans un processus de labellisation nécessite de longues heures passées à décortiquer son entreprise et à revoir ses stratégies. Mais ce travail de grande ampleur n’est pas vain. Les entreprises certifiées B Corp profitent de multiples avantages.

Entamer une démarche RSE 💪

Devenir une entreprise éthique et responsable requiert la mise en place d’une démarche RSE (Responsabilité sociétale des entreprises). Pour faire simple, il est tout bonnement impossible de se revendiquer écoresponsable sans enclencher cette démarche. 👋

À ce titre, une organisation doit intégrer les préoccupations environnementales et sociales dans ses activités, ainsi que dans ses relations commerciales. En ce sens, elle s’engage à avoir un impact positif sur la société, tout en étant économiquement viable. 

👀 En d’autres termes, le label B Corp certifie le respect des normes par l’entreprise et atteste son engagement sur la voie durable.

Améliorer l’image de marque et la marque employeur 🤗 

Obtenir la certification B Corp est un gage de transparence et d’éthique, qui prouve la volonté de l’entreprise d’agir pour la société et pour l'environnement. Partager publiquement ses engagements environnementaux, sociaux et sociétaux renforce ainsi la confiance des parties prenantes. 

Le label a également des conséquences sur la marque employeur de l’entreprise. À ce titre, avoir un objectif ayant du sens mobilise les équipes et développe la dynamique globale interne. Indépendamment de la cohésion d’équipe, l’entreprise attire les jeunes talents en quête d’entreprises engagées qui partagent leurs valeurs.

🤔 Bon à savoir : selon le baromètre « Talents : ce qu’ils attendent de leur emploi » d’Ipsos de mars 2021, les deux principales préoccupations des jeunes talents sont le changement climatique (69 %) et les inégalités sociales (40 %). Il est flagrant qu’une entreprise ne peut plus se permettre de laisser ces sujets de côté. 🚨

Profiter d’une reconnaissance internationale 🙋‍♀️

Être labellisé B Corp, c’est avoir la chance de faire partie d’une communauté d’entreprises ayant des objectifs et des valeurs communes. En outre, une entreprise certifiée bénéficie du soutien et de l’expérience de la communauté, deux conditions non négligeables pour créer plus facilement des partenariats - aussi bien dans son pays d’activité, comme en dehors des frontières -.

🎯 En ce sens, une entreprise se démarque de ses concurrents, assoit sa notoriété et augmente son chiffre d’affaires. 

Devancer les réglementations 📑

Le label B Corp s’inscrit dans le prolongement de la Loi PACTE, un cadre législatif français qui reconnaît le rôle social et environnemental de l’entreprise grâce au statut de la « société à mission ». Promulguée le 22 mai 2019, la loi permet à une entreprise de placer ces enjeux dans sa raison d’être.

À ce titre, décrocher la certification est un premier pas pour répondre aux défis actuels et devancer les réglementations à venir. 

🤔 Quels sont les 5 piliers du label ?

Le processus de certification s'appuie sur un large panel de sujets que l’on peut diviser en cinq grands domaines.

La gouvernance ⚡️

B Lab prend en considération la politique interne, le modèle d’affaires, la transparence, la mission ou encore, l’engagement de l’entreprise. Ces critères sont divisés en trois secteurs d’impact :

  • la mission et l’implication, c’est-à-dire la capacité de l’entreprise à inclure les performances sociales et environnementales dans le processus décisionnel ;
  • l’éthique et la transparence, qui prend en compte l’aptitude de l’entreprise à parer les comportements non-éthiques, voire opaques et à protéger les personnes qui signalent ces dysfonctionnements ;
  • les indicateurs de gouvernance, qui consiste à recueillir les informations liées à la structure et au fonctionnement de l’entreprise.

Les collaborateurs 👥

Il s’agit ici d’évaluer la contribution de l’entreprise au bien-être de ses employés, à l’inclusivité et à l’égalité à travers quatre domaines :

  • la sécurité financière - le versement d’une rémunération juste - ; 
  • la santé, le bien-être et la sécurité des employés ; 
  • le développement de carrière ;
  • l’engagement et la satisfaction, c’est-à-dire que l’organisation prend en considération le bien-être de ses employés et en tire des actions concrètes.

La collectivité ✌️

L’entreprise est-elle investie pour la société ? Cette fois, le B Corp analyse la contribution de l’entreprise au bien-être social et économique de sa collectivité et de la population locale, à travers quatre secteurs d’impact majeurs :

  • la diversité, l’équité et l’inclusion ;
  • l’impact économique local ;
  • l’engagement civique et la donation - notamment aux associations locales - ;
  • la gestion de la chaîne d’approvisionnement.

L’environnement 🌱

Dans le cadre d’une démarche de développement durable, il convient d’analyser si l’entreprise minimise son impact sur la planète. À ce titre, quatre domaines majeurs sont pris en compte :

  • la gestion et le suivi environnemental - notamment les locaux, les bâtiments et la production de produits ou de services écoresponsables - ;
  • l’air et le climat - la gestion et le suivi de la consommation d’énergie et de la pollution de l’air - ;
  • l’eau - la gestion et le suivi de la consommation, du gaspillage et de la conservation d’eau - ;
  • la terre et la vie - protéger la biodiversité en revoyant les pratiques de gestion des déchets, tout comme l’impact chimique et toxique, par exemple -.

Les clients 🤝

L’entreprise génère-t-elle de la valeur et de l’impact envers ses clients directs et les consommateurs de ses produits et de ses services ? Ce domaine couvre divers sujets comme le marketing éthique et positif, la qualité des produits et des services, la confidentialité des données et la prise en compte de la satisfaction des clients.

👀 Les 5 étapes de la certification B Corp

Mesurer son impact 📊

Afin de prétendre à la certification, chaque entreprise doit remplir le « Business Impact Assessment » ou « BIA », un questionnaire en ligne gratuit. Composé de 200 questions, il permet de mesurer l’impact des opérations et celui du modèle d’affaires autour des cinq piliers du label B Corp. Suite à cette auto-évaluation, l’entreprise doit compléter un questionnaire de divulgation.

Demander la labellisation 💬

L’entreprise doit obtenir un score supérieur à 80 points pour être en mesure de poursuivre le processus de labellisation. Si c’est le cas, il est nécessaire de se conformer à un audit de vérification qui atteste l’éligibilité de l’activité. À ce titre, un analyste reprendra toutes les réponses du questionnaire et pourra demander des justificatifs supplémentaires. À l’issue de ce processus et si tout est en ordre, l’entreprise est « B Certifiée ». 

🚨 À savoir : la durée du processus de certification dépend de la taille et de la complexité de l’entreprise. Long et exigeant, il peut prendre quelques heures à plusieurs mois - autrement dit, plus l’entité est grande, plus le processus est long. Bien entendu, cela n’est pas gratuit ! En fonction de son chiffre d’affaires, une entreprise devra débourser entre 50 € et 25 000 €.

Rejoindre officiellement la communauté 👋

Une fois labellisée, l’entreprise signe une déclaration d’interdépendance. En ce sens, elle rejoint un réseau international d’entreprises et s’engage à soutenir activement le développement d’une nouvelle économie. Dans un souci de transparence, le public doit pouvoir accéder :

  • au profil de l’entreprise ;
  • au score obtenu au BIA ;
  • au rapport d’impact.

🔎 Ces informations sont publiées dans l’annuaire B Corp.

S’engager juridiquement ⚖️

Afin de répondre aux exigences légales, l’entreprise doit modifier ses statuts pour ajouter l’impact social, environnemental et sociétal au cœur de sa raison d’être. En outre, cette modification juridique permet de protéger la mission et d’informer ses parties prenantes, comme ses actionnaires.

Conserver la certification 🗓

Vous pensez en avoir terminé ? Eh bien non ! 😅 Pour conserver ce statut et éviter tout risque de greenwashing, l’entreprise doit se soumettre à un processus de réévaluation tous les trois ans. L’activité s’inscrit donc dans une démarche d’amélioration continue, qui l’oblige à tenir ses engagements. 

✅ Et si vous faisiez un pas vers la certification ?

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, réalisez le bilan carbone de votre entreprise et remplissez les critères exigeants du label B Corp ! Contactez nos experts pour mettre en place une stratégie de réduction entièrement personnalisée. ⚡️

🚀 Pour aller plus loin :

Partagez le pour plus d'impact

Engagez votre entreprise la neutralité carbone

Demander une démo

Rejoignez des centaines d’entreprises déjà actrices de la transition écologique avec Greenly

Obtenir le label B Corp, étape par étape

Les impacts sociaux, sociétaux et environnementaux sont désormais des critères de certification. Voici tout ce que vous devez savoir sur le label B Corp.

RSE 🌱
 — 
8
 MinUTES DE LECTURE
 — 
5/13/2022 18:14
Découvrez LA newsletter Greenly
Chaque mois, recevez un condensé d'​infos green pour parler impact et environnement.
Bien reçu !
Oups, il y a un problème...

Sommaire

Le label B Corp est une certification RSE internationale particulièrement exigeante, qui atteste l’engagement durable d’une entreprise. 🌱 Il est clair qu’à l’heure actuelle, les impacts sociaux, sociétaux et environnementaux des entreprises ne peuvent plus être laissés de côté. Au vu de l’engouement croissant dont profite actuellement cette certification - plus de 145 entreprises françaises certifiées -, on conclut que les entreprises ont envie d’agir. Une belle avancée en faveur de la société. 🎉

Si vous êtes en train de nous lire, c’est que cette labellisation vous intrigue. Quels sont les avantages de la certification B Corp ? Qui est éligible ? Et surtout, comment l’obtenir ? Vous saurez tout sur le sujet en lisant cet article. 👇

🧐 En quoi consiste le label B Corp ?

Un label international 🌍

Abréviation de « Benefit Corporation », le mouvement B Corp - également appelé « B Corporation » - a vu le jour aux États-Unis, avant de s’étendre dans 74 pays. Fondé en 2006 par trois entrepreneurs - Bart Houlahan, Jay Coen Gilbert et Andrew Kassoy -, le label a pour ambition de « faire évoluer le capitalisme » en changeant le système économique actuel vers une économie plus inclusive, équitable et régénérative. 💰

En outre, le label incite le monde des affaires à mettre leurs performances au service de l’intérêt général - on parle notamment de réduire les inégalités, d’assurer un environnement plus sain ou d’améliorer la qualité des emplois. 

💪 La vocation de ce mouvement ? « Les entreprises ne cherchent pas à être les meilleures AU monde, mais les meilleures POUR le monde ! ».

Décernée par l’ONG B Lab, la certification RSE récompense les entreprises à but lucratif ayant un impact sociétal, social et environnemental positif, tout en faisant preuve de transparence. Contrairement aux autres labels qui ne s’intéressent qu’aux services et aux produits, la labellisation B Corp certifie des sociétés entières. 

💬 Quelques chiffres : pour la première fois en 2007, 82 entreprises sont certifiées B Corp. En 2014, la première entreprise française - le cabinet Utopies - est labellisée. À l’heure actuelle, plus de 4000 entreprises sont certifiées dans le monde - dont plus de 145 en France. 

Quelles entreprises sont éligibles à la certification B Corp ? 🏢

Chaque entreprise à but lucratif en activité depuis au moins douze mois - quelle que soit sa taille ou son secteur - peut prétendre à la certification B Corp. Sont ainsi concernées :

  • les start-ups ;
  • les filiales ;
  • les franchises ;
  • les entreprises qui utilisent leur activité au bénéfice de l’intérêt général. 

👉 À titre d’illustration, en France, les domaines d’activité des entreprises labellisées B Corp sont variés. On trouve ainsi Le Slip Français, Nature & Découvertes, Michel & Augustin, Naturalia ou Open Classrooms.

Une exception, toutefois. Dans le cas où une entreprise est en cours de création ou en activité depuis moins d’un an, elle peut bénéficier du statut « Pending B Corp ». Ce dernier lui permet de communiquer sur ses engagements et de rassurer ses parties prenantes en attendant la certification.

Mais pourquoi le label ne peut-il pas être attribué dès le lancement d’une activité, vous demandez-vous ? Tout simplement parce que la certification se base sur les pratiques vérifiées de l’entreprise et ne fait pas de suppositions quant à ses aspirations futures.

👀 Bon à savoir : le mouvement « B Movement Builders » regroupe les multinationales cotées en bourse avec un minimum d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires. Bonduelle, Gerdeau, Givaudan et Magalu, épaulés par Danone et Natura&Co font partie de ce programme. Ces dernières s’engagent :

  • à changer le système actuel ;
  • à donner un nouvel objectif aux affaires ;
  • à respecter les principes de crédibilité authentique, de collaboration évolutive et de transformation efficace.

🔎 Pourquoi certifier son entreprise ?

S’engager dans un processus de labellisation nécessite de longues heures passées à décortiquer son entreprise et à revoir ses stratégies. Mais ce travail de grande ampleur n’est pas vain. Les entreprises certifiées B Corp profitent de multiples avantages.

Entamer une démarche RSE 💪

Devenir une entreprise éthique et responsable requiert la mise en place d’une démarche RSE (Responsabilité sociétale des entreprises). Pour faire simple, il est tout bonnement impossible de se revendiquer écoresponsable sans enclencher cette démarche. 👋

À ce titre, une organisation doit intégrer les préoccupations environnementales et sociales dans ses activités, ainsi que dans ses relations commerciales. En ce sens, elle s’engage à avoir un impact positif sur la société, tout en étant économiquement viable. 

👀 En d’autres termes, le label B Corp certifie le respect des normes par l’entreprise et atteste son engagement sur la voie durable.

Améliorer l’image de marque et la marque employeur 🤗 

Obtenir la certification B Corp est un gage de transparence et d’éthique, qui prouve la volonté de l’entreprise d’agir pour la société et pour l'environnement. Partager publiquement ses engagements environnementaux, sociaux et sociétaux renforce ainsi la confiance des parties prenantes. 

Le label a également des conséquences sur la marque employeur de l’entreprise. À ce titre, avoir un objectif ayant du sens mobilise les équipes et développe la dynamique globale interne. Indépendamment de la cohésion d’équipe, l’entreprise attire les jeunes talents en quête d’entreprises engagées qui partagent leurs valeurs.

🤔 Bon à savoir : selon le baromètre « Talents : ce qu’ils attendent de leur emploi » d’Ipsos de mars 2021, les deux principales préoccupations des jeunes talents sont le changement climatique (69 %) et les inégalités sociales (40 %). Il est flagrant qu’une entreprise ne peut plus se permettre de laisser ces sujets de côté. 🚨

Profiter d’une reconnaissance internationale 🙋‍♀️

Être labellisé B Corp, c’est avoir la chance de faire partie d’une communauté d’entreprises ayant des objectifs et des valeurs communes. En outre, une entreprise certifiée bénéficie du soutien et de l’expérience de la communauté, deux conditions non négligeables pour créer plus facilement des partenariats - aussi bien dans son pays d’activité, comme en dehors des frontières -.

🎯 En ce sens, une entreprise se démarque de ses concurrents, assoit sa notoriété et augmente son chiffre d’affaires. 

Devancer les réglementations 📑

Le label B Corp s’inscrit dans le prolongement de la Loi PACTE, un cadre législatif français qui reconnaît le rôle social et environnemental de l’entreprise grâce au statut de la « société à mission ». Promulguée le 22 mai 2019, la loi permet à une entreprise de placer ces enjeux dans sa raison d’être.

À ce titre, décrocher la certification est un premier pas pour répondre aux défis actuels et devancer les réglementations à venir. 

🤔 Quels sont les 5 piliers du label ?

Le processus de certification s'appuie sur un large panel de sujets que l’on peut diviser en cinq grands domaines.

La gouvernance ⚡️

B Lab prend en considération la politique interne, le modèle d’affaires, la transparence, la mission ou encore, l’engagement de l’entreprise. Ces critères sont divisés en trois secteurs d’impact :

  • la mission et l’implication, c’est-à-dire la capacité de l’entreprise à inclure les performances sociales et environnementales dans le processus décisionnel ;
  • l’éthique et la transparence, qui prend en compte l’aptitude de l’entreprise à parer les comportements non-éthiques, voire opaques et à protéger les personnes qui signalent ces dysfonctionnements ;
  • les indicateurs de gouvernance, qui consiste à recueillir les informations liées à la structure et au fonctionnement de l’entreprise.

Les collaborateurs 👥

Il s’agit ici d’évaluer la contribution de l’entreprise au bien-être de ses employés, à l’inclusivité et à l’égalité à travers quatre domaines :

  • la sécurité financière - le versement d’une rémunération juste - ; 
  • la santé, le bien-être et la sécurité des employés ; 
  • le développement de carrière ;
  • l’engagement et la satisfaction, c’est-à-dire que l’organisation prend en considération le bien-être de ses employés et en tire des actions concrètes.

La collectivité ✌️

L’entreprise est-elle investie pour la société ? Cette fois, le B Corp analyse la contribution de l’entreprise au bien-être social et économique de sa collectivité et de la population locale, à travers quatre secteurs d’impact majeurs :

  • la diversité, l’équité et l’inclusion ;
  • l’impact économique local ;
  • l’engagement civique et la donation - notamment aux associations locales - ;
  • la gestion de la chaîne d’approvisionnement.

L’environnement 🌱

Dans le cadre d’une démarche de développement durable, il convient d’analyser si l’entreprise minimise son impact sur la planète. À ce titre, quatre domaines majeurs sont pris en compte :

  • la gestion et le suivi environnemental - notamment les locaux, les bâtiments et la production de produits ou de services écoresponsables - ;
  • l’air et le climat - la gestion et le suivi de la consommation d’énergie et de la pollution de l’air - ;
  • l’eau - la gestion et le suivi de la consommation, du gaspillage et de la conservation d’eau - ;
  • la terre et la vie - protéger la biodiversité en revoyant les pratiques de gestion des déchets, tout comme l’impact chimique et toxique, par exemple -.

Les clients 🤝

L’entreprise génère-t-elle de la valeur et de l’impact envers ses clients directs et les consommateurs de ses produits et de ses services ? Ce domaine couvre divers sujets comme le marketing éthique et positif, la qualité des produits et des services, la confidentialité des données et la prise en compte de la satisfaction des clients.

👀 Les 5 étapes de la certification B Corp

Mesurer son impact 📊

Afin de prétendre à la certification, chaque entreprise doit remplir le « Business Impact Assessment » ou « BIA », un questionnaire en ligne gratuit. Composé de 200 questions, il permet de mesurer l’impact des opérations et celui du modèle d’affaires autour des cinq piliers du label B Corp. Suite à cette auto-évaluation, l’entreprise doit compléter un questionnaire de divulgation.

Demander la labellisation 💬

L’entreprise doit obtenir un score supérieur à 80 points pour être en mesure de poursuivre le processus de labellisation. Si c’est le cas, il est nécessaire de se conformer à un audit de vérification qui atteste l’éligibilité de l’activité. À ce titre, un analyste reprendra toutes les réponses du questionnaire et pourra demander des justificatifs supplémentaires. À l’issue de ce processus et si tout est en ordre, l’entreprise est « B Certifiée ». 

🚨 À savoir : la durée du processus de certification dépend de la taille et de la complexité de l’entreprise. Long et exigeant, il peut prendre quelques heures à plusieurs mois - autrement dit, plus l’entité est grande, plus le processus est long. Bien entendu, cela n’est pas gratuit ! En fonction de son chiffre d’affaires, une entreprise devra débourser entre 50 € et 25 000 €.

Rejoindre officiellement la communauté 👋

Une fois labellisée, l’entreprise signe une déclaration d’interdépendance. En ce sens, elle rejoint un réseau international d’entreprises et s’engage à soutenir activement le développement d’une nouvelle économie. Dans un souci de transparence, le public doit pouvoir accéder :

  • au profil de l’entreprise ;
  • au score obtenu au BIA ;
  • au rapport d’impact.

🔎 Ces informations sont publiées dans l’annuaire B Corp.

S’engager juridiquement ⚖️

Afin de répondre aux exigences légales, l’entreprise doit modifier ses statuts pour ajouter l’impact social, environnemental et sociétal au cœur de sa raison d’être. En outre, cette modification juridique permet de protéger la mission et d’informer ses parties prenantes, comme ses actionnaires.

Conserver la certification 🗓

Vous pensez en avoir terminé ? Eh bien non ! 😅 Pour conserver ce statut et éviter tout risque de greenwashing, l’entreprise doit se soumettre à un processus de réévaluation tous les trois ans. L’activité s’inscrit donc dans une démarche d’amélioration continue, qui l’oblige à tenir ses engagements. 

✅ Et si vous faisiez un pas vers la certification ?

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, réalisez le bilan carbone de votre entreprise et remplissez les critères exigeants du label B Corp ! Contactez nos experts pour mettre en place une stratégie de réduction entièrement personnalisée. ⚡️

🚀 Pour aller plus loin :

Partagez le pour plus d'impact

Des centaines d'entreprises nous font déjà confiance

Que vous soyez un particulier, une startup ou un Grand groupe, nous vous aidons à initier une stratégie qui vous aidera à réduire vos émissions et améliorer votre bilan carbone.