Tout savoir sur le label PME+

Le label PME+ est indispensable pour les petites structures souhaitant prouver la mise en œuvre réussie de leur démarche RSE. Explications.

Normes & réglementations🪧

 — 

8

minutes de lecture

 — 

16/9/2022

entreprise

Sommaire

À l’heure où l’urgence climatique est de mise, chaque acteur économique - peu importe sa taille - doit prendre part à la lutte contre le réchauffement climatique. En ce sens, le label PME+ certifie les petites structures françaises justifiant d’une démarche globale de développement durable. 💪

Un véritable atout autant au niveau des entreprises, des consommateurs, comme des employés. En effet, 36 % des salariés pensent que la transition écologique est un sujet prioritaire, il est temps de passer à l’action ! 👋

Pourquoi labelliser son entreprise ? Quelles sont les structures éligibles ? Quels sont les critères de labellisation ? Poursuivez votre lecture pour tout savoir sur le label PME+. 👀

🔎 Qu’est-ce que le label PME+ ?

Label PME+, origines et objectifs 🎯

Créé en 2014 par la FEEF - la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France, le principal syndicat des PME française de la grande consommation - le Label PME+ atteste de l’engagement des entreprises dans une démarche RSE - Responsabilité Sociétale des Entreprises. ✅

Conçu comme un outil de différenciation et de valorisation, ce label RSE récompense ainsi les pratiques éthiques, éco-responsables et transparentes dont font preuve les entreprises envers leurs clients et leurs distributeurs. 🇫🇷

Mais quels sont les principaux objectifs du label ? 

  • encourager la création de valeur en France et dans les territoires ;
  • promouvoir une consommation plus responsable - directement apposé sur les produits, le logo PME+ bleu et blanc garantit savoir-faire français et qualité ; 
  • garantir la transparence des pratiques et l’approvisionnement durable ;
  • répondre aux enjeux de la transition écologique et du développement durable.
👉 Bon à savoir : un label RSE garantit l’intégration des trois piliers du développement durable - économique, social et environnemental - au sein de la stratégie de l’entreprise. Il existe de multiples labels RSE aux champs d’application et aux objectifs différents : le label Lucie, le label B Corp ou encore le label Engagé RSE.

Qui peut prétendre à la labellisation ? 🧐

Les entreprises indépendantes françaises à taille humaine œuvrant dans la distribution alimentaires et non alimentaire - particulièrement les fournisseurs - et engagées dans une démarche de développement plus durable peuvent prétendre à la labellisation PME+. 👋

En détail et comme son nom l’indique, le label PME+ est avant tout à destination des PME, mais pas que. Les TPE et les ETI françaises sont également éligibles à la labellisation.

À ce jour, 193 entreprises françaises sont labellisées, 39 000 produits ont la signature « PME + » apposée sur leurs packagings, 22 300 emplois sont concernés sur 335 sites de production pour un total de 7,1 milliards de chiffre d’affaires (CA) cumulé.

Au lancement du label, seules dix entreprises françaises ont été labellisées et sont ainsi considérées comme ambassadrices du label PME+. On compte Les Ruchers du Gué, Rica Lewis ou Biscuiterie de l’abbaye parmi les heureux élus.

⚠️ Bien que le logo soit directement apposé sur les produits de la marque, le label certifie bel et bien une entreprise dans sa globalité et non pas uniquement un produit ou une gamme de produits.

Quelles sont les exigences du label RSE ? 📝

Le processus de labellisation repose sur un référentiel spécifique élaboré avec Ecocert Environnement sur la base de la norme internationale ISO 26000 - qui définit le périmètre de mise en place de la RSE. 

L’objectif ? Appliquer les bonnes pratiques de développement durable et répondre aux 17 ODD - Objectifs de Développement Durable - fixés par l’ONU. 🎯

Adapté aux enjeux des PME, le référentiel est constitué des sept grandes thématiques du développement durable et de 21 exigences : 

  1. le respect des réglementations en matière de droit du travail, du code de l’environnement et du droit des affaires ;

  2. la gouvernance et éthique quant à l’engagement éco-responsable du dirigeant, la mise en œuvre d’une démarche RSE, ainsi qu’un plan d’actions pertinent en vue d’entamer une dynamique d’amélioration continue tout en faisant preuve d’innovation ;

  3. l’empreinte territoire, c’est-à-dire l’investissement de l’organisation dans la société avec ses parties prenantes, son action en faveur de l’emploi local et son encouragement envers l’innovation, l’accès aux technologies et au savoir-faire ;

  4. l’empreinte emploi, notamment concernant les conditions de travail - la mise en place d’une protection sociale et d’une politique sécurité et santé - le dialogue social et le capital humain ;

  5. la gestion et la préservation de l’environnement, à savoir la mise en œuvre d’un programme de protection de l’environnement, de la biodiversité et de prévention des pollutions. L’entreprise s’engage à utiliser durablement les ressources et à promouvoir l’écoconception de ses produits et services ;

  6. la loyauté des pratiques de responsabilité sociétale le long de la chaîne de valeur, c’est-à-dire en mettant en œuvre des achats responsables pour les matières premières et en assurant un sourcing responsable ;

  7. la prise en compte des attentes clients et consommateurs en assurant la protection de la santé et de la sécurité des consommateurs, mais également en s’engageant à les sensibiliser à une consommation responsable.

✅ Comment obtenir le label PME+ ?

Vérifier l’éligibilité de son entreprise 👀

Une entreprise souhaitant prétendre à la labellisation PME+ doit obligatoirement respecter les quatre critères d’éligibilité :

  1. être une entreprise TPE, PME ou ETI française dirigée soit par des entrepreneurs présents au capital, soit par une entreprise indépendante européenne avec des entrepreneurs présents au capital, qui dispose d’une filiale en France. Autrement dit, l’entreprise doit payer des impôts et créer des emplois dans l’Hexagone ;
  2. être adhérent à la FEEF ;
  3. justifier de pratiques éthiques et responsables au sein de l’entreprise ;
  4. être fournisseur de la GD, RHD, GSS, circuits spé ou e-commerce.

Passer une auto-évaluation 🤔

Une fois tous les critères d’éligibilité du label PME+ complétés, l’entreprise doit se soumettre à une auto-évaluation afin de mesurer son niveau d’engagement en matière de RSE. 💪

Réaliser un audit sur site 👋

Une fois les critères d’éligibilité respectés et l’auto-évaluation effectuée, l’organisme Ecocert Environnement se rend sur place dans le but de réaliser un audit directement sur site. 🚶‍♂️

Suite au passage de l’organisme indépendant, l’entreprise reçoit un rapport d’audit présentant :

  • la notation des critères ;
  • le plan d’actions correctif éventuel ;
  • le pourcentage de conformité.

Recevoir le label et communiquer sur son engagement 💬

Le label est accordé si le niveau de conformité - précisé dans le rapport d’audit - est au minimum de 65 %. Une fois le Saint Graal décroché, il est temps de communiquer sur cet atout de taille. Comment ?

  • en annonçant la labellisation via les supports de communication de l’entreprise, l’organisation d’un événement, mais surtout via l’ajout du logo du label PME+ sur le packaging des produits de la marque ;
  • en expliquant le choix de l’entreprise aux consommateurs - voire les sensibiliser. Pourquoi s’est-elle lancée dans cette démarche de labellisation ? ;
  • en valorisant le label, notamment en informant les commerciaux de manière à ce qu’ils puissent expliquer et valoriser cette démarche.
👉 Bon à savoir : l’entreprise doit chaque année renouveler la labellisation PME+ en repassant une évaluation sur site.

👍 Quels sont les avantages de la labellisation PME+ pour les entreprises ?

Se positionner comme une référence pour les consommateurs 🏆

Une étude réalisée en 2021 par ScanUp concernant la perception du label PME+ par les consommateurs nous apprend que :

  • 37 % des consommateurs connaissent le label - majoritairement les personnes âgées de 18 à 30 à 39,4 %, contre 36 % pour les personnes âgées entre 31 et 60 ans ;
  • 84 % des utilisateurs étant étrangers au label PME+ feraient pourtant confiance à une marque portant ledit label comparé à une autre marque non labellisée ;
  • 90 % des connaisseurs du label font entièrement confiance à une marque PME+.

Plébiscité, le label est donc bel et bien une manière de rassurer les utilisateurs, mais également de créer un lien de confiance solide entre le consommateur, l’enseigne de distribution et le produit. 🤝

👉 Néanmoins, malgré le soutien des distributeurs (tels que Cora, Intermarché, Leclerc ou encore Auchan), il reste pourtant des efforts à faire pour améliorer la visibilité du label. En effet, 80 % des consommateurs aimeraient que les produits labellisés soient plus facilement repérables en magasin. 

Devenir une entreprise engagée 🌳

La labellisation permet de structurer l’entreprise de sorte à intégrer les enjeux environnementaux et sociaux actuels au sein de son fonctionnement. L’objectif ? Devenir une activité à impact positif. 👍

D’autant qu’une entreprise ayant le label PME+ s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue en vue de développer les bonnes pratiques sociales, sociétales et environnementales.

En outre, le processus de labellisation n’étant pas chose aisée, l’obtention du label permet de démontrer la volonté de la structure à véritablement agir pour ces causes, renforçant au passage son attractivité. 

D’autant que les consommateurs sont soucieux de la prise en compte des enjeux environnementaux au sein de l’entreprise. En effet, l’étude menée par EY de 2021 révèle que :  

  • 41 % des jeunes consommateurs et 23 % des acheteurs français n’achètent plus de produits provenant de marques n’agissant pas - ou très peu - pour l’environnement ;
  • 55 % des Français basent leur décision d’achat sur l’impact environnemental de la production du produit.

Par ailleurs, respecter les critères sociaux et environnementaux du label permet non seulement d’assurer la viabilité de l’entreprise, mais également de valoriser l’image employeur. Selon une étude CSA pour LinkedIn et l’ADEME de 2021, 78 % des salariés préfèrent rejoindre une entreprise engagée pour la transition écologique. 🤝

Se différencier de la concurrence 🥇

Le label certifie les petites entreprises françaises ayant des pratiques responsables, éthiques et faisant preuve de transparence envers les consommateurs - notamment quant à l’impact sociétal et environnemental de son activité et/ou de son produit. 💥

Dès lors, le partage des valeurs inhérentes au label PME+ (l’éthique, l’ancrage local, le respect de l’environnement et des hommes) et le respect des critères de labellisation permettent :

  • de booster les performances de l’entreprise, puisque le label est perçu comme un véritable avantage commercial ;
  • d’améliorer l’image de marque et de se distinguer de ses concurrents ;
  • d’accéder à de nouveaux marchés ;
  • de profiter de nouvelles opportunités ;
  • d’augmenter les ventes de l’entreprise, puisque la labellisation constitue l’argumentaire produit parfait.

Rejoindre une communauté d’entrepreneurs 👥

L’obtention du label permet à l’entreprise d’intégrer une communauté d’entrepreneurs engagés et de profiter d’une certaine visibilité. Au-delà de mettre en avant leurs initiatives individuelles responsables, les entreprises labellisées favorisent les relations entre elles, pouvant ainsi donner naissance à de belles opportunités. 🤝

🌱 L’environnement a besoin de vous !

Le Label PME+ nous démontre une fois de plus que la prise en compte des enjeux du développement durable est essentielle pour assurer la viabilité d’une entreprise. Faites de même dans votre entreprise en réalisant le bilan carbone personnalisé de votre structure ! 

Nous sommes à vos côtés dans l’élaboration de cette démarche vertueuse. 👋

🚀 Pour aller plus loin :

Partagez le pour plus d'impact

Écrit par
Justine Dumont

Rejoignez des centaines d’entreprises déjà actrices de la transition écologique avec Greenly