Booster le bilan carbone : Greenly rencontre son Conseil Scientifique 

Le 16 juin 2021, se réunissait le Conseil Scientifique de Greenly pour faire le point sur nos solutions. En voici un aperçu dans cet article !

Bilan carbone 📊
 — 
7
 MinUTES DE LECTURE
 — 
8/16/2021 19:32
Découvrez LA newsletter Greenly
Chaque mois, recevez un condensé d'​infos green pour parler impact et environnement.
Bien reçu !
Oups, il y a un problème...

Sommaire

Le 16 juin 2021, se réunissait notre Conseil Scientifique pour faire le point sur nos réussites depuis la création de Greenly, mais également pour réfléchir à notre potentiel d’amélioration pour atteindre cet objectif ambitieux. 

scientists for future


En voici un aperçu dans cet article. 


Pourquoi un Conseil Scientifique pour le bilan carbone ? 


L’intérêt de la démarche 

Pourquoi avoir mis en place un Conseil Scientifique

Dès la création de Greenly, il était indispensable pour nous d’être transparents et de nous assurer de la valeur scientifique de notre démarche. Les experts du Conseil sont indépendants : ils ne sont pas directement impliqués dans nos activités, ils posent ainsi un regard neutre sur nos travaux. 


target


Leurs retours réguliers nous permettent de nous inscrire dans un processus d’amélioration continue et d’ajuster notre méthodologie dans une logique collaborative. 


Nos experts

Le Conseil Scientifique de Greenly se compose d’une dizaine d’experts et d’expertes du climat, d’économistes, et de membres de la société civile volontaires pour nous accompagner dans notre lutte contre le réchauffement climatique. Vous pouvez retrouver tous leurs profils sur la page dédiée de notre Conseil Scientifique

Étaient présents avec nous pour échanger le 16 juin : 

  • Nicolas Houdant est un passionné de la transition énergétique et du numérique. Il est notamment président de l'entreprise ENERGIES DEMAIN.
  • Benjamin Boisserie est chef de projet énergie-climat chez l’Association Bilan Carbone (ABC). 
  • Michel Bauer est sociologue et économiste, aujourd’hui enseignant chercheur  à l'Université Paris I et à l'IEP (après HEC et l’Ecole des Mines).
  • Yann Leroy est un expert en bilan carbone et en analyse du cycle de vie. Docteur en génie Industriel de l’Ecole Nationale Supérieure de Arts et Métiers, il est enseignant-chercheur au Laboratoire Génie Industriel de CentraleSupélec.


Où en est la solution Bilan Carbone de Greenly ? 


Greenly, chronologie d’une pépite verte

Greenly voit le jour en 2019. Ses fondateurs ont une vision commune : permettre d’automatiser le pilotage de son empreinte carbone, à l’échelle individuelle comme à l’échelle des organisations. 



La première application mobile pour les particuliers est lancée début 2020. Elle permet de suivre l’évolution de son impact carbone via ses comptes bancaires. Le déploiement de l’API pour les banques lui emboîte le pas, suivie de près par l’offre B2B avec les bilans carbone automatisés via les fichiers des écritures comptables des entreprises. 


chronologie greenly



La plateforme B2B pour un bilan carbone automatisé 

Avec son approche monétaire, Greenly s’intéresse à chaque étape de la chaîne de valeur de ses clients, en analysant les différents scopes théorisés dans la méthode Bilan Carbone de l’ADEME ou du GHG Protocol


Les scopes, ça fonctionne comment ? Le scope 1 concerne les émissions de GES provenant des sources directement contrôlées par l’entreprise, notamment liées à la fabrication d’un produit. Le scope 2 regroupe quant à lui les émissions indirectes associées à la consommation d’électricité, de chaleur ou de vapeur. Le scope 3 comprend toutes les autres émissions non comptabilisées précédemment mais liées à la chaîne de valeur de l’entreprise (achat de matières premières, déplacements des salariés, fin de vie des produits, etc.).


Un bilan carbone avec Greenly, concrètement, comment ça se passe ? 

Première étape, nos experts évaluent l’impact de tous les fournisseurs de l’entreprise cliente via une approche monétaire, en s’appuyant sur les fichiers des écritures comptables. 

Le suivi est régulier, avec une intégration trimestrielle des données comptables pour plus de précision. L’option API permet d’intégrer automatiquement toutes les données via les logiciels comptables. 


interface greenly


Des modules de précision personnalisés en fonction du secteur de l’entreprise sont ensuite proposés (prise en compte du fret, des différents équipements, des data centers, des bâtiments, etc.). Des questionnaires sont également envoyés aux collaborateurs de l’entreprise pour compléter les données disponibles, avec la collecte d’informations sur les trajets domicile-travail ou sur l’impact individuel au bureau. 

Dernière étape, les émissions des fournisseurs sont enfin affinées à partir de leurs propres bilans GES. Option en plein développement, des études physiques seront menées si nécessaire pour préciser les résultats. 


data


C’est prêt ! Le bilan GES réalisé par Greenly est maintenant disponible, avec un rapport d’émissions faisant office de document de référence, et un score indicatif pour encourager la trajectoire de réduction de nos clients.


L’analyse du cycle de vie par Greenly 

Greenly propose une approche complémentaire avec l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) pour les produits vendus par ses clients, en utilisant les référentiels de l’ADEME-AFNOR et les bases de données d’ACV disponibles (ecoinvent, Base Impacts®). Cette méthode permet de préciser ensuite leur bilan carbone. 


Le calcul d’ACV est une méthodologie qui s’intéresse à l’évaluation de l’empreinte environnementale d’un produit en particulier tout au long de son cycle de vie, depuis l’extraction des matières premières nécessaire à sa fabrication jusqu’à sa fin de vie. 

Prochaines étapes pour le bilan carbone Greenly 

Greenly ne compte pas s’arrêter là ! 

Outre nos avancées, la tenue de ce Conseil Scientifique a été l’occasion pour nous de présenter les prochaines étapes de développement de nos solutions

  • Incorporation des mesures physiques sur notre plateforme ; 
  • Quantification des plans d’action de réduction ; 
  • Amélioration du score global et de sa méthodologie ; 
  • Passage à la vitesse supérieure pour l’accompagnement de nos clients dans leur stratégie bas carbone. 

interface greenly


Focus sur le suivi stratégie bas carbone 

Les postes d’émissions les plus importants une fois identifiés, il s’agit de définir des axes de décarbonation et d’accompagner le client sur des objectifs de réduction

Si la restitution des résultats nous permet déjà de proposer des leviers d’action à nos clients, nous souhaitons aller plus loin dans cette démarche. Des ateliers seront organisés avec les décisionnaires pour présenter les plans d’amélioration les plus pertinents et s’accorder sur les actions à court, moyen et long terme. Une roadmap détaillée sera établie étape par étape, avec un timing et des objectifs de réduction clairs et précis. 


interface greenly


Greenly favorisera enfin l’implication des fournisseurs, à partir de questionnaires dédiés et d’un accompagnement de l’entreprise cliente sur une méthodologie et sur des livrables pour la mise en place d’une politique d’achats responsables. Des partenaires et solutions alternatives seront  identifiés en cas de besoin. 


Les recommandations du Conseil pour notre solution bilan carbone


Les questionnements de Greenly 

Greenly a pu profiter de la présence de son Conseil Scientifique pour exposer ses grands questionnements quant à sa stratégie de développement : 

  • Comment étendre le périmètre géographique de nos calculs avec toujours plus de pertinence ? 
  • Comment fixer une trajectoire de réduction pour les entreprises en pleine croissance ?
  • Quand utiliser les facteurs d’émissions monétaires ou les approches physiques ?
  • Quelles alternatives à l’approche monétaire pour les prestations intellectuelles et les outils digitaux ?


Des coefficients pour un bilan carbone à l’échelle mondiale

Les calculs menés jusqu’à présent ont pour la majorité d'entre eux un périmètre français. L’enrichissement de la base de données de coefficients est ainsi nécessaire pour une meilleure prise en compte des spécificités de chaque pays, notamment à l’échelle européenne. S’appuyer sur l’Exiobase pour une adaptation au référentiel Greenly est une piste d’amélioration. 


Qu’est-ce que l’Exiobase ?  L’Exiobase est une initiative du milieu académique pour développer un tableau des coefficients à l’échelle mondiale. Ce modèle ayant connu une progression rapide depuis 2010 est aujourd’hui la base de données disponible présentant le plus haut niveau de détails.


Communication et valorisation de l’effort 

Pour engager une PME dans une démarche bas carbone, il apparaît nécessaire d’affiner notre méthode de scoring et de quantifier la réduction des plans d’action pour valoriser les efforts réalisés. 


laptop


Un stratégie de communication avec un kit clef en main permet également de mettre en avant l’engagement des entreprises clientes et constitue une véritable valeur ajoutée. Le bilan carbone est en effet un élément différenciant pour nos clients, aujourd’hui présents sur un marché concurrentiel intégrant les enjeux environnementaux du 21ème siècle et les objectifs de neutralité carbone des Accords de Paris. 


La marque de fabrique du bilan carbone Greenly : l’autonomie client 

Pour les membres du Conseil Scientifique, la force de Greenly réside dans la facilité et la rapidité d'exécution permise par l’automatisation du bilan carbone avec notre approche monétaire. 

L’autonomie du client est l’élément phare de notre solution, une marque de fabrique. 

Le risque principal en intégrant une approche physique en plus d’une approche monétaire ? Nous apparenter à un cabinet de conseil qui nécessite une récolte et un traitement des données plus long. Si cette piste d’amélioration peut sembler judicieuse dans certains cas précis, nous ne devons pas oublier l'efficacité de l'approche monétaire pour les TPE et PME n'ayant pas encore de service dédié en interne concernant leur stratégie climat.


interface greenly


Il est en effet important pour nous de faciliter l’import des données tout en garantissant une fiabilité des mesures d’émissions.

C’est pourquoi nous utilisons une double approche monétaire et physique. Si l’approche monétaire et automatisée est manifestement la plus puissante pour le scope 3, les scopes 1 et 2 ainsi que les immobilisations pourraient être concernés par la méthode physique complémentaire. 


Des tests d’analyse 100% physiques pourront ainsi être réalisés pour comparer les deux approches et enrichir notre expertise, nous permettant à terme d’articuler la méthode automatique et physique sans les opposer. 


go green climate strike


En route vers 2022 et la prochaine réunion de notre Conseil Scientifique ! 

Nous remercions nos experts et expertes pour leurs retours toujours avisés sur nos solutions et méthodologies. 

Vous êtes chercheur, dirigeant d’entreprise ou même citoyen engagé ? Rejoignez vous aussi notre Conseil Scientifique : https://www.greenly.earth/presentation/conseil-scientifique 


Partagez le pour plus d'impact

Des centaines d'entreprises nous font déjà confiance

Que vous soyez un particulier, une startup ou un Grand groupe, nous vous aidons à initier une stratégie qui vous aidera à réduire vos émissions et améliorer votre bilan carbone.

Après cela, tu seras incollable ! 📬

Tout voir