ESN : 5 raisons de faire votre bilan carbone

En quoi consiste un bilan carbone ? Pourquoi les ESN (entreprises de services du numérique) doivent-elles en réaliser un ? Les réponses ici !

Bilan carbone 📊

 — 

7

 minutes de lecture

 — 

20/10/2021

En quoi consiste un bilan carbone d’entreprise ? Pourquoi les entreprises de services du numérique (ESN) doivent-elles prendre la mesure de leur empreinte carbone ? Quels sont les bénéfices d’une telle démarche ? Voici 5 bonnes raisons pour les ESN de faire leur bilan carbone.

people at work

Le bilan carbone d’une ESN, qu’est-ce que c’est ?

Définition du bilan carbone

Le bilan carbone d’une entreprise rend compte de l’empreinte carbone de son activité.

Le bilan carbone est un outil développé par l’ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie).  Il permet de révéler les taux d’émission de gaz à effet de serre (GES) d’une entreprise, d’une collectivité ou d’une personne. Les 6 gaz qui constituent les GES et qui sont alors analysés sont les suivants : 

  • le dioxyde de carbone (CO2) ; 
  • le protoxyde d’azote (N2O) ; 
  • l’hydrofluorocarbure (HFC) ; 
  • le méthane (CH4) ; 
  • le perfluorocarbure (PFC) ; 
  • l’hexafluorure de soufre (SF6).

Chaque taux de gaz émis est exprimé en CO2 équivalent (CO2e) afin que les résultats soient plus compréhensibles et surtout plus parlants.

Les émissions de GES sont catégorisées en 3 scopes

  • Scope 1 : les émissions directes générées par les sources détenues ou contrôlées par l’organisme (sources de combustion, biomasse, etc.).
  • Scope 2 : les émissions indirectes liées à la production d’électricité, de vapeur ou de chaleur importée pour les activités de l’organisation.
  • Scope 3 : les autres postes d’émissions.

Un bilan carbone n’est pas uniquement une analyse des émissions de CO2. Le rapport propose des alternatives pour réduire son empreinte carbone et permet de suivre ses émissions de GES en temps réel.

Méthodologie du bilan carbone

En 2004, l’ADEME développe la méthode bilan carbone. Elle se caractérise par : 

  • la réalisation d’un bilan GES ; 
  • la mise en place de solutions pour réduire les émissions de GES ; 
  • le suivi des émissions en temps réel ; 
  • la sensibilisation aux enjeux environnementaux des membres de l’entreprise.

Greenly dispose d’une licence d’exploitation Bilan Carbone, en conformité avec la méthode réglementaire (Loi Grenelle II 2010, art. 75), va encore plus loin puisque le suivi de vos émissions GES en cours, selon un périmètre donné, est automatisé. L’automatisation est possible grâce à la synchronisation de vos comptes bancaires et à l’exportation de vos FEC (fichiers des écritures comptables). Un rapport détaillé est alors généré et des solutions pour réduire votre empreinte carbone sont suggérées. Plus qu’un outil d’analyse, c’est un véritable accompagnement que Greenly vous propose.

cool

Faire réaliser un bilan carbone par un expert est profitable à toute entreprise, y compris aux entreprises de services du numérique (ESN), et constitue même un véritable atout pour celles-ci. Voici donc 5 bonnes raisons pour les ESN de faire un bilan carbone de leurs activités.

Raison n°1 : Réduire l’empreinte carbone du secteur des ESN

Contrairement à certaines idées reçues, l’impact du numérique sur l’environnement n’est pas nul. Heureusement, des solutions existent pour réduire l’empreinte carbone de ce domaine d’activité.

L'impact écologique du numérique

L’internet et la production de données numériques semblent ne pas avoir d’impact écologique du fait qu’ils ne sont pas matériels. Pourtant, le numérique représenterait 4 % des émissions mondiales.

Les postes d’émissions de CO2 du numérique sont les suivants : 

  • Terminaux mobiles et fixes (smartphones, pc, tablettes…) : 66 %.
  • Réseau mobile internet : 19 %.
  • Centres de données (serveurs) : 15 %.

Le fonctionnement et l’utilisation de ceux-ci nécessitent une consommation électrique importante. Quant à leur fabrication, elle occasionne l'extraction de matières premières qui doivent ensuite être traitées, assemblées et transportées. Enfin, leur fin de vie a un impact sur la biodiversité car les matériaux ne sont pas toujours recyclables ou recyclés. 

phone

C’est pourquoi adopter des gestes responsables en matière d’utilisation du numérique est nécessaire pour réduire les émissions GES de ce domaine (garder ses équipements plus longtemps, les recycler, trier ses mails, etc.). Ces solutions  sont d’ailleurs proposées par l’ADEME dans leur guide pratique Réduire les impacts du numérique sur l’environnement.

Comment réduire l’impact des ESN avec le bilan carbone ?

Le bilan carbone d’une ESN permet de cibler les principales sources d’émissions GES liées à son activité. Certaines pratiques peuvent être adoptées pour réduire les émissions des outils digitaux utilisés :

  • Opter pour un hébergement vert : les hébergements de sites internet écologiques alimentent leurs data centers et leurs bureaux uniquement avec des énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, hydraulique ou géothermique). Ils sont tout aussi performants que les hébergements standards. 1&1 Ionos, Ex2, Hostpapa sont des hébergeurs verts français.
  • Privilégier les serveurs cloud : les data centers cloud émettent moins de GES que les serveurs physiques. En évitant la fabrication et l’utilisation de ceux-ci au profit d’un serveur dématérialisé, les grandes entreprises peuvent réduire leur empreinte carbone de 30 % par utilisateur et jusqu’à 90 % pour les petites entreprises.
  • Utiliser des moteurs de recherches responsables : certains moteurs de recherches français comme Ecosia, Lilo ou Ecogine visent la neutralité carbone en reversant leurs revenus publicitaires à des projets environnementaux (reforestation, financements d’associations à visée environnementale, etc.). 
  • Choisir des processeurs d’ordinateurs plus économiques : choisir des processeurs au TDP (enveloppe thermique) faible permet de réaliser des économies d’énergie importantes. Le TDP consomme des watts afin de refroidir l’ordinateur et en assurer le bon fonctionnement. Les constructeurs historiques comme AMD ou Intel proposent maintenant des TDP très économiques (en dessous de 40 watts) en maintenant leur haut niveau de performances. Portez donc une attention particulière aux processeurs de vos ordinateurs pour faire des économies d’électricité.

wind energy

Réduire l’empreinte carbone du numérique passe aussi par la mise en place de solutions écologiques proposées par des entreprises digitales. Des startups comme Upcyclea, qui propose un logiciel de gestion circulaire des ressources, font par exemple du numérique un outil au service de l’écologie pour réduire l’empreinte carbone des entreprises.

Raison n°2  : Propulser votre ESN devant la concurrence

Faire le bilan carbone de votre ESN constitue une stratégie intéressante face à la concurrence : il vous permet de vous démarquer et de gagner des clients.

Les clients des ESN ont des attentes RSE élevées

Les entreprises qui sollicitent les ESN sont généralement soumises aux caractères obligatoires de la RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Le choix de leurs fournisseurs doit alors être conforme à leur stratégie RSE.

detective pikachu

Cette conformité est généralement exigée dans leurs appels d’offres ou formulaires fournisseurs. Le renseignement de questionnaires permettant d’évaluer le niveau d’implication en matière de RSE, comme l’audit Ecovadis, est également de plus en plus demandé par ces entreprises. Différents labels RSE et normes ISO (ISO 9001, ISO 14001, ISO 26000) peuvent aussi vous être demandé avant la signature d'un contrat.

C’est pourquoi s’engager dans une démarche écoresponsable en réalisant un bilan carbone est un moyen pour les ESN de gagner des clients.

Le Bilan Carbone est un atout stratégique face à la concurrence

Se montrer écoresponsable permet de gagner en notoriété et de fidéliser sa clientèle. C’est un véritable argument de vente supplémentaire qui peut faire la différence dans le choix d’un prospect. Une entreprise éthique et transparente sur le fonctionnement de son activité attise la confiance et peut peser dans la balance face à un autre prestataire proposant des services similaires.

Certaines entreprises de services du numérique l'ont bien compris, et affichent fièrement leurs engagements dans leur rapport RSE (exemple de Modis) ou placent le développement durable au coeur de leurs activités (exemple du groupe Isia).

Raison n°3 : Attirer et fidéliser les talents

Engager votre ESN dans une démarche environnementale permet de convertir des prospects en clients, mais donne également envie à vos salariés d’y travailler et d’y rester.

Les millenials, les candidats des ESN sensibles à l’environnement

C'est indéniable, instaurer des mesures RSE dans une ESN attire les talents. Les millenials (25-40 ans) sont de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux et sociaux.

Une étude nous apprend ainsi que pour 50% d’entre eux, la politique RSE d’une entreprise est un critère déterminant pour candidater à un poste. Travailler dans une entreprise qui partage leurs valeurs et leurs intérêts est aujourd’hui essentiel.

people

La RSE, la grande attente des salariés dans un monde post-Covid

En 2016, une étude menée par Cone Communications révélait l’importance d'une stratégie RSE pour les salariés d'un entreprise : 

  • 83 % des sondés seraient plus fidèles à une entreprise qui les aide à contribuer aux enjeux sociaux et environnementaux (vs 70 % en moyenne aux États-Unis).
  • 88 % des sondés déclarent que leur travail est plus épanouissant lorsqu'ils ont la possibilité d'avoir un impact positif sur les questions sociales et environnementales.

Après la crise sanitaire du Covid-19, ces préoccupations se sont accentuées. Une majeure partie des actifs a reconsidéré ses attentes en matière de travail. Pour 61 % d’entre eux, se sentir utile dans son boulot est devenu primordial. Donner du sens à celui-ci en s’engageant sur les questions environnementales et sociales à travers une stratégie RSE contribue donc à la productivité et à la fidélité de ses équipes salariales.

Raison n°4 : Augmenter les finances de votre ESN

Faire un bilan carbone de votre ESN vous permet de faire des économies et d’attirer les investisseurs.

Le bilan carbone vous permet d’optimiser vos coûts

Le bilan carbone vous donne une vue d’ensemble des postes de dépenses énergétiques et matériels à réguler pour réduire leurs émissions de GES. Cette opération induit une baisse de vos charges et vous permet alors de faire des économies. La mise en place d’alternatives plus écologiques pour assurer le fonctionnement de votre entreprise vous permet souvent d’en maîtriser les coûts (exemple de la pose de panneaux photovoltaïques, des économies induites par une meilleure gestion de ses déchets, etc.).

Les investisseurs privilégient les entreprises responsables

La transparence et la pérennisation de votre ESN, permise notamment par la maîtrise des coûts, attirent la confiance des investisseurs. La durabilité d’une entreprise les incite à placer leurs billes dans celle-ci. D’ailleurs, les investissements durables mondiaux représentent 30 000 milliards de dollars en 2018

interesting


On distingue 2 sortes d’investissements responsables

  • L’impact Investing : l’investissement d’impact concerne les placements effectués dans les entreprises qui génèrent un impact social et environnemental positif en plus d'un rendement financier. À l’inverse de l’ISR, le caractère prioritaire d’un tel investissement est l’action sociétale et environnementale.
  • L’ISR : l’investissement socialement responsable concerne les entreprises qui font preuve de responsabilité environnementale en toute transparence. Un label ISR est délivré afin d’avoir une visibilité directe des entreprises à caractère durable dans lesquelles investir.

Faire un bilan carbone est alors un point de départ pour mettre en place des actions RSE au sein de votre ESN et attirer ainsi les investisseurs pour en augmenter les finances !

Raison n°5 : Faire face aux nouvelles réglementations environnementales

Actuellement, réaliser un bilan carbone est obligatoire pour certaines entreprises. Par ailleurs, des mesures législatives renforcées sont envisagées pour les années à venir concernant la responsabilité environnementale des entreprises.

documents

Le bilan carbone est une mesure obligatoire

L’obligation de faire un bilan carbone concerne : 

  • les entreprises de plus de 500 salariés (250 pour les DROM) ; 
  • les collectivités de plus de 50 000 habitants ; 
  • les établissements publics de plus de 250 personnes ; 
  • les services de l’État.

Il doit être réalisé tous les 4 ans et tend à devenir obligatoire pour toutes les entreprises.

Anticiper les futures législations

La transition écologique et les enjeux environnementaux mondiaux sont au cœur de la politique française actuelle. Au vu des engagements pris lors de l’Accord de Paris en 2016, il y a fort à penser que les obligations actuelles vont être étendues à toutes les entreprises, quelles que soient leurs caractéristiques !

happy rakoon

Réaliser un bilan des émissions GES de votre ESN vous permet ainsi d’anticiper les obligations légales à venir, mais également d’inscrire votre entreprise dans une démarche responsable aux nombreux avantages. Enfin, sachez que l’ADEME subventionne la réalisation d’un bilan carbone à hauteur de 80 % pour un montant minimum de 5 000 €. C’est plutôt tentant, non ? 


Partagez le pour plus d'impact

Engagez votre entreprise vers la neutralité carbone

Demander une démo

Rejoignez des centaines d’entreprises déjà actrices de la transition écologique

Informations envoyées avec succès !
Oops! Something went wrong while submitting the form.

ESN : 5 raisons de faire votre bilan carbone

En quoi consiste un bilan carbone ? Pourquoi les ESN (entreprises de services du numérique) doivent-elles en réaliser un ? Les réponses ici !

Bilan carbone 📊
 — 
7
 MinUTES DE LECTURE
 — 
10/20/2021 2:34
Découvrez LA newsletter Greenly
Chaque mois, recevez un condensé d'​infos green pour parler impact et environnement.
Bien reçu !
Oups, il y a un problème...

Sommaire

En quoi consiste un bilan carbone d’entreprise ? Pourquoi les entreprises de services du numérique (ESN) doivent-elles prendre la mesure de leur empreinte carbone ? Quels sont les bénéfices d’une telle démarche ? Voici 5 bonnes raisons pour les ESN de faire leur bilan carbone.

people at work

Le bilan carbone d’une ESN, qu’est-ce que c’est ?

Définition du bilan carbone

Le bilan carbone d’une entreprise rend compte de l’empreinte carbone de son activité.

Le bilan carbone est un outil développé par l’ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie).  Il permet de révéler les taux d’émission de gaz à effet de serre (GES) d’une entreprise, d’une collectivité ou d’une personne. Les 6 gaz qui constituent les GES et qui sont alors analysés sont les suivants : 

  • le dioxyde de carbone (CO2) ; 
  • le protoxyde d’azote (N2O) ; 
  • l’hydrofluorocarbure (HFC) ; 
  • le méthane (CH4) ; 
  • le perfluorocarbure (PFC) ; 
  • l’hexafluorure de soufre (SF6).

Chaque taux de gaz émis est exprimé en CO2 équivalent (CO2e) afin que les résultats soient plus compréhensibles et surtout plus parlants.

Les émissions de GES sont catégorisées en 3 scopes

  • Scope 1 : les émissions directes générées par les sources détenues ou contrôlées par l’organisme (sources de combustion, biomasse, etc.).
  • Scope 2 : les émissions indirectes liées à la production d’électricité, de vapeur ou de chaleur importée pour les activités de l’organisation.
  • Scope 3 : les autres postes d’émissions.

Un bilan carbone n’est pas uniquement une analyse des émissions de CO2. Le rapport propose des alternatives pour réduire son empreinte carbone et permet de suivre ses émissions de GES en temps réel.

Méthodologie du bilan carbone

En 2004, l’ADEME développe la méthode bilan carbone. Elle se caractérise par : 

  • la réalisation d’un bilan GES ; 
  • la mise en place de solutions pour réduire les émissions de GES ; 
  • le suivi des émissions en temps réel ; 
  • la sensibilisation aux enjeux environnementaux des membres de l’entreprise.

Greenly dispose d’une licence d’exploitation Bilan Carbone, en conformité avec la méthode réglementaire (Loi Grenelle II 2010, art. 75), va encore plus loin puisque le suivi de vos émissions GES en cours, selon un périmètre donné, est automatisé. L’automatisation est possible grâce à la synchronisation de vos comptes bancaires et à l’exportation de vos FEC (fichiers des écritures comptables). Un rapport détaillé est alors généré et des solutions pour réduire votre empreinte carbone sont suggérées. Plus qu’un outil d’analyse, c’est un véritable accompagnement que Greenly vous propose.

cool

Faire réaliser un bilan carbone par un expert est profitable à toute entreprise, y compris aux entreprises de services du numérique (ESN), et constitue même un véritable atout pour celles-ci. Voici donc 5 bonnes raisons pour les ESN de faire un bilan carbone de leurs activités.

Raison n°1 : Réduire l’empreinte carbone du secteur des ESN

Contrairement à certaines idées reçues, l’impact du numérique sur l’environnement n’est pas nul. Heureusement, des solutions existent pour réduire l’empreinte carbone de ce domaine d’activité.

L'impact écologique du numérique

L’internet et la production de données numériques semblent ne pas avoir d’impact écologique du fait qu’ils ne sont pas matériels. Pourtant, le numérique représenterait 4 % des émissions mondiales.

Les postes d’émissions de CO2 du numérique sont les suivants : 

  • Terminaux mobiles et fixes (smartphones, pc, tablettes…) : 66 %.
  • Réseau mobile internet : 19 %.
  • Centres de données (serveurs) : 15 %.

Le fonctionnement et l’utilisation de ceux-ci nécessitent une consommation électrique importante. Quant à leur fabrication, elle occasionne l'extraction de matières premières qui doivent ensuite être traitées, assemblées et transportées. Enfin, leur fin de vie a un impact sur la biodiversité car les matériaux ne sont pas toujours recyclables ou recyclés. 

phone

C’est pourquoi adopter des gestes responsables en matière d’utilisation du numérique est nécessaire pour réduire les émissions GES de ce domaine (garder ses équipements plus longtemps, les recycler, trier ses mails, etc.). Ces solutions  sont d’ailleurs proposées par l’ADEME dans leur guide pratique Réduire les impacts du numérique sur l’environnement.

Comment réduire l’impact des ESN avec le bilan carbone ?

Le bilan carbone d’une ESN permet de cibler les principales sources d’émissions GES liées à son activité. Certaines pratiques peuvent être adoptées pour réduire les émissions des outils digitaux utilisés :

  • Opter pour un hébergement vert : les hébergements de sites internet écologiques alimentent leurs data centers et leurs bureaux uniquement avec des énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, hydraulique ou géothermique). Ils sont tout aussi performants que les hébergements standards. 1&1 Ionos, Ex2, Hostpapa sont des hébergeurs verts français.
  • Privilégier les serveurs cloud : les data centers cloud émettent moins de GES que les serveurs physiques. En évitant la fabrication et l’utilisation de ceux-ci au profit d’un serveur dématérialisé, les grandes entreprises peuvent réduire leur empreinte carbone de 30 % par utilisateur et jusqu’à 90 % pour les petites entreprises.
  • Utiliser des moteurs de recherches responsables : certains moteurs de recherches français comme Ecosia, Lilo ou Ecogine visent la neutralité carbone en reversant leurs revenus publicitaires à des projets environnementaux (reforestation, financements d’associations à visée environnementale, etc.). 
  • Choisir des processeurs d’ordinateurs plus économiques : choisir des processeurs au TDP (enveloppe thermique) faible permet de réaliser des économies d’énergie importantes. Le TDP consomme des watts afin de refroidir l’ordinateur et en assurer le bon fonctionnement. Les constructeurs historiques comme AMD ou Intel proposent maintenant des TDP très économiques (en dessous de 40 watts) en maintenant leur haut niveau de performances. Portez donc une attention particulière aux processeurs de vos ordinateurs pour faire des économies d’électricité.

wind energy

Réduire l’empreinte carbone du numérique passe aussi par la mise en place de solutions écologiques proposées par des entreprises digitales. Des startups comme Upcyclea, qui propose un logiciel de gestion circulaire des ressources, font par exemple du numérique un outil au service de l’écologie pour réduire l’empreinte carbone des entreprises.

Raison n°2  : Propulser votre ESN devant la concurrence

Faire le bilan carbone de votre ESN constitue une stratégie intéressante face à la concurrence : il vous permet de vous démarquer et de gagner des clients.

Les clients des ESN ont des attentes RSE élevées

Les entreprises qui sollicitent les ESN sont généralement soumises aux caractères obligatoires de la RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Le choix de leurs fournisseurs doit alors être conforme à leur stratégie RSE.

detective pikachu

Cette conformité est généralement exigée dans leurs appels d’offres ou formulaires fournisseurs. Le renseignement de questionnaires permettant d’évaluer le niveau d’implication en matière de RSE, comme l’audit Ecovadis, est également de plus en plus demandé par ces entreprises. Différents labels RSE et normes ISO (ISO 9001, ISO 14001, ISO 26000) peuvent aussi vous être demandé avant la signature d'un contrat.

C’est pourquoi s’engager dans une démarche écoresponsable en réalisant un bilan carbone est un moyen pour les ESN de gagner des clients.

Le Bilan Carbone est un atout stratégique face à la concurrence

Se montrer écoresponsable permet de gagner en notoriété et de fidéliser sa clientèle. C’est un véritable argument de vente supplémentaire qui peut faire la différence dans le choix d’un prospect. Une entreprise éthique et transparente sur le fonctionnement de son activité attise la confiance et peut peser dans la balance face à un autre prestataire proposant des services similaires.

Certaines entreprises de services du numérique l'ont bien compris, et affichent fièrement leurs engagements dans leur rapport RSE (exemple de Modis) ou placent le développement durable au coeur de leurs activités (exemple du groupe Isia).

Raison n°3 : Attirer et fidéliser les talents

Engager votre ESN dans une démarche environnementale permet de convertir des prospects en clients, mais donne également envie à vos salariés d’y travailler et d’y rester.

Les millenials, les candidats des ESN sensibles à l’environnement

C'est indéniable, instaurer des mesures RSE dans une ESN attire les talents. Les millenials (25-40 ans) sont de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux et sociaux.

Une étude nous apprend ainsi que pour 50% d’entre eux, la politique RSE d’une entreprise est un critère déterminant pour candidater à un poste. Travailler dans une entreprise qui partage leurs valeurs et leurs intérêts est aujourd’hui essentiel.

people

La RSE, la grande attente des salariés dans un monde post-Covid

En 2016, une étude menée par Cone Communications révélait l’importance d'une stratégie RSE pour les salariés d'un entreprise : 

  • 83 % des sondés seraient plus fidèles à une entreprise qui les aide à contribuer aux enjeux sociaux et environnementaux (vs 70 % en moyenne aux États-Unis).
  • 88 % des sondés déclarent que leur travail est plus épanouissant lorsqu'ils ont la possibilité d'avoir un impact positif sur les questions sociales et environnementales.

Après la crise sanitaire du Covid-19, ces préoccupations se sont accentuées. Une majeure partie des actifs a reconsidéré ses attentes en matière de travail. Pour 61 % d’entre eux, se sentir utile dans son boulot est devenu primordial. Donner du sens à celui-ci en s’engageant sur les questions environnementales et sociales à travers une stratégie RSE contribue donc à la productivité et à la fidélité de ses équipes salariales.

Raison n°4 : Augmenter les finances de votre ESN

Faire un bilan carbone de votre ESN vous permet de faire des économies et d’attirer les investisseurs.

Le bilan carbone vous permet d’optimiser vos coûts

Le bilan carbone vous donne une vue d’ensemble des postes de dépenses énergétiques et matériels à réguler pour réduire leurs émissions de GES. Cette opération induit une baisse de vos charges et vous permet alors de faire des économies. La mise en place d’alternatives plus écologiques pour assurer le fonctionnement de votre entreprise vous permet souvent d’en maîtriser les coûts (exemple de la pose de panneaux photovoltaïques, des économies induites par une meilleure gestion de ses déchets, etc.).

Les investisseurs privilégient les entreprises responsables

La transparence et la pérennisation de votre ESN, permise notamment par la maîtrise des coûts, attirent la confiance des investisseurs. La durabilité d’une entreprise les incite à placer leurs billes dans celle-ci. D’ailleurs, les investissements durables mondiaux représentent 30 000 milliards de dollars en 2018

interesting


On distingue 2 sortes d’investissements responsables

  • L’impact Investing : l’investissement d’impact concerne les placements effectués dans les entreprises qui génèrent un impact social et environnemental positif en plus d'un rendement financier. À l’inverse de l’ISR, le caractère prioritaire d’un tel investissement est l’action sociétale et environnementale.
  • L’ISR : l’investissement socialement responsable concerne les entreprises qui font preuve de responsabilité environnementale en toute transparence. Un label ISR est délivré afin d’avoir une visibilité directe des entreprises à caractère durable dans lesquelles investir.

Faire un bilan carbone est alors un point de départ pour mettre en place des actions RSE au sein de votre ESN et attirer ainsi les investisseurs pour en augmenter les finances !

Raison n°5 : Faire face aux nouvelles réglementations environnementales

Actuellement, réaliser un bilan carbone est obligatoire pour certaines entreprises. Par ailleurs, des mesures législatives renforcées sont envisagées pour les années à venir concernant la responsabilité environnementale des entreprises.

documents

Le bilan carbone est une mesure obligatoire

L’obligation de faire un bilan carbone concerne : 

  • les entreprises de plus de 500 salariés (250 pour les DROM) ; 
  • les collectivités de plus de 50 000 habitants ; 
  • les établissements publics de plus de 250 personnes ; 
  • les services de l’État.

Il doit être réalisé tous les 4 ans et tend à devenir obligatoire pour toutes les entreprises.

Anticiper les futures législations

La transition écologique et les enjeux environnementaux mondiaux sont au cœur de la politique française actuelle. Au vu des engagements pris lors de l’Accord de Paris en 2016, il y a fort à penser que les obligations actuelles vont être étendues à toutes les entreprises, quelles que soient leurs caractéristiques !

happy rakoon

Réaliser un bilan des émissions GES de votre ESN vous permet ainsi d’anticiper les obligations légales à venir, mais également d’inscrire votre entreprise dans une démarche responsable aux nombreux avantages. Enfin, sachez que l’ADEME subventionne la réalisation d’un bilan carbone à hauteur de 80 % pour un montant minimum de 5 000 €. C’est plutôt tentant, non ? 


Partagez le pour plus d'impact

Des centaines d'entreprises nous font déjà confiance

Que vous soyez un particulier, une startup ou un Grand groupe, nous vous aidons à initier une stratégie qui vous aidera à réduire vos émissions et améliorer votre bilan carbone.

Après cela, tu seras incollable ! 📬

Tout voir