Label RSE : faîtes le bon choix pour votre entreprise

Vous souhaitez obtenir un label RSE pour votre entreprise mais vous ne savez pas encore lequel ? La réponse se trouve dans cet article !

RSE 🌱

 — 

7

 minutes de lecture

 — 

30/9/2021

Une fois votre démarche RSE enclenchée et bien installée, il est possible pour garantir la validité des actions entreprises d’opter pour une labellisation…

Mais comment choisir le label en question parmi les nombreuses distinctions officielles existant actuellement ?  Entre normes, certifications et greenwashing, il peut être difficile de s’y retrouver, d’autant plus que le label doit s’adapter au mieux au secteur, aux actions et aux objectifs de l’organisation. 

une femme regarde dans une loupe


Alors pour savoir s’il vaut mieux adopter le label AFNOR ou l’ECO-CERT, le Global Impact ou le B-Corp, nous vous proposons un petit guide pratique pour répondre à vos interrogations ! 

Label RSE, normes et certifications

L'obtention d’un label RSE peut être une étape importante dans la communication des entreprises vis-à-vis de ses différentes parties prenantes, depuis les consommations, aux actionnaires, en passant par les fournisseurs et les pouvoirs publics. En effet, l'obtention d’un label permet d’asseoir l’engagement des organisations tout en mettant en valeur les actions déployées en faveur de la planète et des collaborateurs.

Définition d’un label RSE

Un label RSE est un label garantissant l’engagement dans une démarche RSE, c’est-à-dire une démarche de “responsabilité sociétale des entreprises.” L’objectif : montrer qu’une organisation a mis en place une stratégie conséquente pour assurer une ligne de conduite respectueuse des humains, de l’environnement et de la société. 


Mettre en place une politique RSE reconnue par un label comporte de nombreux aspects positifs, notamment l’amélioration de l’image de l’entreprise, l’engagement des collaborateurs et la fidélisation des consommateurs. Pour obtenir un label, l’entreprise doit prendre contact avec l’organisme délivrant le label sélectionné, qui indiquera alors les démarches à effectuer et l’accompagnera dans le processus visant à obtenir le label en question.

Parmi les labels RSE les plus célèbres : 

  • le label LUCIE 26000 
  • le label Engagé RSE de l’Afnor 
  • le label Fair For life d’Ecocert

un homme se frotte le menton d'un air intéréssé

Les normes RSE

Pour s’orienter, la RSE est encadrée par certaines normes.

Établie en 2010 après 5 ans de concertation entre représentants de gouvernements, ONG, industriels, groupes de consommateurs et chefs d’entreprises du monde entier, la norme ISO 26000 encapsule les meilleures pratiques en matière de responsabilité sociale. Définie par l'ISO (l'Organisation Internationale de la Normalisation), elle décrit la RSE de la façon suivante : 

"C’est la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l’environnement se traduisant par un comportement éthique et transparent."  

Son objectif : aider les entreprises à améliorer leur performance globale grâce à un développement économique respectant l’environnement et les individus. Pour cela, la norme s’articule autour de 7 piliers clé :  

  1. la gouvernance de l’organisation
  2. les droits de l’homme
  3. les relations et conditions de travail
  4. l’environnement
  5. la loyauté des pratiques
  6. les questions relatives aux consommateurs
  7. les communautés et le développement local 

une femme prend des notes

Principes fondateurs de la RSE et certifications RSE 

⚠️ Attention : à l’inverse des normes ISO 9001 (management de la qualité) et ISO 14001 (management environnemental), la norme ISO 26000 ne donne pas lieu à une certification ; elle sert de cadre aux organisations souhaitant se lancer dans une démarche RSE.

Elle a en revanche donné naissance à trois documents importants : un support de communication, un support de formation, et un document reliant ISO 26000 avec les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales et avec l’Agenda 2030 de développement durable des Nations Unies.

Néanmoins, pour savoir si une entreprise s’inscrit ou non dans une mouvance de développement durable, quatre de ses performances sont à évaluer : 

  • Économique : la pérennité économique est bien sûr clé dans la durabilité de n’importe quelle entité.
  • Sociale : il s’agit de prendre en considération des indicateurs faisant état du développement du capital humain et donc de la performance des collaborateurs, d’évaluer les ressources humaines ainsi que la réputation de l’entreprise. 
  • Sociétale : une entreprise opère au sein d’un écosystème qu’elle doit prendre en compte et préserver des effets indésirables.
  • Environnementale : toute une entreprise utilise des matières premières et consomme de l’énergie pour la fabrication des produits ou services. La performance environnementale tend à diminuer l’impact de la production sur l’environnement.


un personnage de star trek lève le sourcil d'un air intéréssé

Les labels RSE reposant sur la norme ISO 26000

Si la norme ISO 2600 ne donne pas lieu à une certification, il est toutefois recommandé de miser sur les labels RSE basés sur la norme, dans la mesure où cette dernière est à la fois très complète et reconnue au niveau international. Bonne nouvelle, il existe de nombreux labels conçus sur la base de cette norme, adaptés à toutes les structures et tous les secteurs ! 

les écureuils tic et tac dansent et sont heureux


Le label AFNOR, qui s’adapte aussi aux petites entreprises 

Créé en 1929, AFNOR signifie Association Française de NORmalisation : c’est l'organisation officielle en charge des normes en France. Depuis 2004 et sa fusion avec l’Agence française pour l’amélioration et le management de la qualité, l’association est attachée au groupe AFNOR qui œuvre pour la normalisation, la certification et la formation. 


Parmi les labels proposés par Afnor, le Label Engagé RSE s’appuie non seulement sur l’ISO 26000, mais aussi sur le SD 21000 et la GRI. Il s’agit donc d’un label hautement rigoureux ! 

Parmi les entreprises connues bénéficiant de ce précieux label : Segex, la fédération des sociétés coopératives du BTP, la Banque Populaire et Adam. 

Pour l’obtenir, il faut solliciter Afnor pour : 

  • étudier l’environnement de l’entreprise
  • analyser ses pratiques 
  • consulter les parties prenantes

Lisa des Simpsons regarde une feuille en disant "well, all right"


Une fois l’étude menée, l’expert mandaté établit un rapport de performance et un niveau d’évaluation prenant en compte :

  • la capacité à identifier les enjeux RSE propres à l’entreprise
  • la stratégie déployée
  • la mise en œuvre concrète des mesures
  • le pilotage des résultats, l’adaptation du management et des RH
  • les process de production


En bonus : le référentiel adaptable du Label Engagé RSE lui permet d’être transposable aux TPE et aux entreprises très spécifiques.

Le label Lucie : des conseillers pour votre entreprise

Le label Lucie vise à valoriser les entreprises qui mettent le respect des humains et des territoires au cœur de leurs préoccupations


🎯 L'objectif : donner aux organisations les moyens de devenir des acteurs ayant un impact positif sur les hommes et le territoire, éveiller les consciences des organisations pour qu'elles contribuent à résoudre les défis de demain. Pour atteindre ce but, le label Lucie entend intégrer simplement le développement durable, quel que soit l’activité de l’entreprise, ses ressources ou encore son niveau de maturité. 

✅ L’avantage : le processus est pensé pour être simple et adapté aux différents types de structures. En outre, l'entité délivrant le label peut sur demande dépêcher des conseillers pour aider votre entreprise à mettre en place des actions en phase avec la norme ISO 2600. 

Parmi les entreprises jouissant du label : Walter France, Caisse d’Epargne, La Banque Populaire, Halte Gaspillage...

Les certifications RSE

En plus des labels RSE, il faut compter avec les certifications RSE. Comme les labels, elles s'obtiennent suite aux évolutions conduites par des organismes tiers. La fonction de ces certifications : mesurer et vérifier l’intégration de mesures RSE dans le fonctionnement d’une entreprise, avec toutefois un suivi moins formel et exigeant que ceux des labels RSE reposant sur la norme ISO 26000. 

Les certifications ECO-CERT

La marque Ecocert délivre des labels en matière de labellisation biologique et écologique : les nombreuses certifications proposées (Agriculture Biologique Europe, Fair for life, Commerce Equitable etc…) s’adressent aux acteurs des filières agro-alimentaire, bois et forêt, textile, cosmétique ou écoproduits. Elles peuvent être mises en œuvre indépendamment les unes des autres ou combinées dans une logique globale d’entreprise responsable.

Pour obtenir le label de votre choix, les équipes ECO-CERT s’assurent de la conformité de votre activité aux cahiers des charges choisis. Ses 26 implantations internationales permettent à l'organisation d’intervenir localement dans plus de 130 pays, et d’assurer la traçabilité des produits tout au long des filières, à l'échelle mondiale, grâce à ses nombreuses certifications. 

Parmi les entreprises bénéficiant des certifications de la marque, vous connaissez peut-être : 

  • Biogroupe
  • AGROFOREST
  • AGROKOM
  • BIOLAIT SAS
  • Biolandes
  • Biodeal
Label Eco-Cert

Le UN Global Compact

Il est délivré en France par Global Compact France, relais local officiel du Global Compact des Nations Unies, qui rassemble plus d'un millier d'entreprises et organisations à but non lucratif autour d'enjeux liés à la RSE et au développement durable. 

L’entité offre à ses membres un cadre d'engagement volontaire construit sur la base de dix principes à respecter en matière de droits humains, de droit du travail, d’environnement et de lutte contre la corruption : 

  • Les entreprises doivent soutenir et respecter la protection des droits de l'homme proclamés au niveau international et s’assurer qu’elles ne sont pas complices de violations des droits humains.
  • Les entreprises doivent respecter la liberté d'association et la reconnaissance effective du droit de négociation collective, l'élimination de toutes les formes de travail forcé et obligatoire, l’élimination du travail des enfants et des discriminations en matière d’emploi et de profession. 
  • Les entreprises doivent soutenir une approche de précaution face aux défis environnementaux, entreprendre des initiatives pour promouvoir une plus grande responsabilité environnementale, et encourager le développement et la diffusion de technologies respectueuses de l'environnement.
  • Les entreprises doivent lutter contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l'extorsion et la corruption.

Label UN GLOBAL COMPACT

B Corp : une certification internationale

Octroyée aux sociétés commerciales à but lucratif, la certification dite B Corp répond à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public. Cette dénomination est une abréviation de « Benefit Corporation », désignant une société reconnue pour avoir des effets bénéfiques sur le monde tout en étant rentable. 

La certification "B Corp" est donnée sur la base d'une norme internationale indépendante revue tous les 18 mois. Pour l’obtenir, il faut compléter une évaluation en ligne et réunir au minimum 80 points sur 200 avant d’être soumis à un examen par le B Lab. La certification peut être obtenue aux États-Unis, en Europe, en Amérique du Sud, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. 

Quelques entreprises B-Corp : Ben&Jerry’s, Patagonia, change.org, Nature & découvertes, Utopies, 1001 pact, La ruche qui dit oui et Ulule.

Label B-Corp

Le label Ecovadis 

La notation EcoVadis s’intéresse à plusieurs dimensions : l'environnement, le social et les droits de l’Homme, l’éthique et les achats responsables.

Chaque entreprise est évaluée sur ces problématiques en fonction de sa taille, de sa localisation et de son secteur d’activité. Les évaluations fondées sur des fiches d’évaluation contenant des conseils sur les forces et points d’amélioration que les entreprises analysées peuvent suivre. 


Label Ecovadis


Bien choisir son label

Comment bien choisir son label ?

Cela va dépendre de plusieurs éléments propres à chacune des entreprises et des collaborateurs chargés de la procédure…

un homme hésite entre plusieurs décisions


  • Quelle est la taille de votre entreprise ? Le premier critère à prendre en considération, c’est la taille de l’entreprise : une multinationale pourra par exemple se diriger vers une certification Ecovadis tandis qu’une petite structure très engagée pourra favoriser la certification B Corp ! 
  • Quel est le secteur de l’entreprise ? En fonction du secteur, le label le plus pertinent n’est pas toujours le même… Une entreprise produisant du coton ou des produits alimentaires pourra se tourner vers une certification ECO-CERT.
  • Combien de temps à dédier à l'obtention du label ? ll faut également prendre en considération le temps que vous aurez à dédier à l’obtention du label : plus le niveau d’exigence des certifications est élevé, plus le processus sera minutieux et chronophage. A vous de voir si vous avez de vous lancer dans un processus long et rigoureux… 

Pourquoi faire le choix d’un label RSE ? 

Les raisons de faire le choix d’un label RSE sont multiples. 

Améliorer son image de marque, se différencier de la concurrence auprès de ses clients, augmenter la fidélité de ses salariés ou encore attirer les investisseurs… Les bénéfices de faire le choix d’un label RSE ne sont plus à démontrer. 

un homme dit qu'il a essayé de communiquer sans mots, et que ça n'a pas fonctionné

Il s’agit aussi d’un gage de transparence et de qualité ! Vous pourrez facilement intégrer ce label à votre rapport RSE, ou encore utiliser les KPIs nécessaires à son obtention dans votre DPEF


Les alternatives à la labellisation RSE

Si aucune de ces options ne vous tente, pas de drame à l’horizon. Plusieurs alternatives à la labellisation RSE s’offrent à vous… 

Réaliser un bilan carbone pour montrer votre engagement 

De plus en plus connue et reconnue par les consommateurs et parties prenantes, la réalisation d’un bilan carbone d'entreprise permet non seulement de témoigner de votre engagement, mais surtout de réduire considérablement vos émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique… 

un homme fait un câlin à une mascotte en forme de planète terre

Réaliser un bilan carbone signifie évaluer l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre produites sur une année par une entreprise afin de mettre en place un plan d’action permettant de les réduire sur plusieurs pôles : gestion des déchets, consommation énergétique des bâtiments, flotte de véhicules, etc.

Si seules certaines entreprises sont légalement tenues de réaliser un bilan carbone, toutes ont intérêt à le faire car la procédure permet notamment : 

Pour cela, il est nécessaire de faire appel à un professionnel capable d’identifier les émissions de chaque scope, comme Greenly, car l’opération est complexe à conduire. 

L’ACV ou Analyse de Cycle de Vie est également une analyse spécifique à conduire et à mettre en avant pour rendre compte de l’impact individuel de chacun de vos produits ou services. Elle vous permettra d’obtenir une comparaison entre vos différents produits ou avec ceux du marché, afin de retenir les plus performants et les moins néfastes pour l’environnement. Elle est un bon point de départ pour se tourner vers l’écoconception.  

S’inscrire sur des plateformes éthiques 

Une autre possibilité encore : l'inscription à des plateformes éthiques

A titre d’exemple, la nouvelle plateforme sociale Zei mise sur les ressorts neuroscientifiques de l'émotion pour inciter les particuliers à consommer plus vert. Pour cela, Zei a déjà séduit près de 300 entreprises partenaires, parmi lesquelles Enercoop, CitizenFarm ou encore Treez, qui ont grâce à cela gagné en visibilité. 

les jumelles olsen applaudissent

Et voilà ! Vous êtes maintenant un expert de la labellisation RSE. Pour aller plus loin avec Greenly, découvrez plus d’articles sur notre blog :


Partagez le pour plus d'impact

Engagez votre entreprise vers la neutralité carbone

Demander une démo

Rejoignez des centaines d’entreprises déjà actrices de la transition écologique

Informations envoyées avec succès !
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Label RSE : lequel choisir pour son entreprise ? 

Vous souhaitez obtenir un label RSE pour votre entreprise mais vous ne savez pas encore lequel ? La réponse se trouve dans cet article !

RSE 🌱
 — 
7
 MinUTES DE LECTURE
 — 
9/30/2021 17:44
Découvrez LA newsletter Greenly
Chaque mois, recevez un condensé d'​infos green pour parler impact et environnement.
Bien reçu !
Oups, il y a un problème...

Sommaire

Une fois votre démarche RSE enclenchée et bien installée, il est possible pour garantir la validité des actions entreprises d’opter pour une labellisation…

Mais comment choisir le label en question parmi les nombreuses distinctions officielles existant actuellement ?  Entre normes, certifications et greenwashing, il peut être difficile de s’y retrouver, d’autant plus que le label doit s’adapter au mieux au secteur, aux actions et aux objectifs de l’organisation. 

une femme regarde dans une loupe


Alors pour savoir s’il vaut mieux adopter le label AFNOR ou l’ECO-CERT, le Global Impact ou le B-Corp, nous vous proposons un petit guide pratique pour répondre à vos interrogations ! 

Label RSE, normes et certifications

L'obtention d’un label RSE peut être une étape importante dans la communication des entreprises vis-à-vis de ses différentes parties prenantes, depuis les consommations, aux actionnaires, en passant par les fournisseurs et les pouvoirs publics. En effet, l'obtention d’un label permet d’asseoir l’engagement des organisations tout en mettant en valeur les actions déployées en faveur de la planète et des collaborateurs.

Définition d’un label RSE

Un label RSE est un label garantissant l’engagement dans une démarche RSE, c’est-à-dire une démarche de “responsabilité sociétale des entreprises.” L’objectif : montrer qu’une organisation a mis en place une stratégie conséquente pour assurer une ligne de conduite respectueuse des humains, de l’environnement et de la société. 


Mettre en place une politique RSE reconnue par un label comporte de nombreux aspects positifs, notamment l’amélioration de l’image de l’entreprise, l’engagement des collaborateurs et la fidélisation des consommateurs. Pour obtenir un label, l’entreprise doit prendre contact avec l’organisme délivrant le label sélectionné, qui indiquera alors les démarches à effectuer et l’accompagnera dans le processus visant à obtenir le label en question.

Parmi les labels RSE les plus célèbres : 

  • le label LUCIE 26000 
  • le label Engagé RSE de l’Afnor 
  • le label Fair For life d’Ecocert

un homme se frotte le menton d'un air intéréssé

Les normes RSE

Pour s’orienter, la RSE est encadrée par certaines normes.

Établie en 2010 après 5 ans de concertation entre représentants de gouvernements, ONG, industriels, groupes de consommateurs et chefs d’entreprises du monde entier, la norme ISO 26000 encapsule les meilleures pratiques en matière de responsabilité sociale. Définie par l'ISO (l'Organisation Internationale de la Normalisation), elle décrit la RSE de la façon suivante : 

"C’est la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l’environnement se traduisant par un comportement éthique et transparent."  

Son objectif : aider les entreprises à améliorer leur performance globale grâce à un développement économique respectant l’environnement et les individus. Pour cela, la norme s’articule autour de 7 piliers clé :  

  1. la gouvernance de l’organisation
  2. les droits de l’homme
  3. les relations et conditions de travail
  4. l’environnement
  5. la loyauté des pratiques
  6. les questions relatives aux consommateurs
  7. les communautés et le développement local 

une femme prend des notes

Principes fondateurs de la RSE et certifications RSE 

⚠️ Attention : à l’inverse des normes ISO 9001 (management de la qualité) et ISO 14001 (management environnemental), la norme ISO 26000 ne donne pas lieu à une certification ; elle sert de cadre aux organisations souhaitant se lancer dans une démarche RSE.

Elle a en revanche donné naissance à trois documents importants : un support de communication, un support de formation, et un document reliant ISO 26000 avec les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales et avec l’Agenda 2030 de développement durable des Nations Unies.

Néanmoins, pour savoir si une entreprise s’inscrit ou non dans une mouvance de développement durable, quatre de ses performances sont à évaluer : 

  • Économique : la pérennité économique est bien sûr clé dans la durabilité de n’importe quelle entité.
  • Sociale : il s’agit de prendre en considération des indicateurs faisant état du développement du capital humain et donc de la performance des collaborateurs, d’évaluer les ressources humaines ainsi que la réputation de l’entreprise. 
  • Sociétale : une entreprise opère au sein d’un écosystème qu’elle doit prendre en compte et préserver des effets indésirables.
  • Environnementale : toute une entreprise utilise des matières premières et consomme de l’énergie pour la fabrication des produits ou services. La performance environnementale tend à diminuer l’impact de la production sur l’environnement.


un personnage de star trek lève le sourcil d'un air intéréssé

Les labels RSE reposant sur la norme ISO 26000

Si la norme ISO 2600 ne donne pas lieu à une certification, il est toutefois recommandé de miser sur les labels RSE basés sur la norme, dans la mesure où cette dernière est à la fois très complète et reconnue au niveau international. Bonne nouvelle, il existe de nombreux labels conçus sur la base de cette norme, adaptés à toutes les structures et tous les secteurs ! 

les écureuils tic et tac dansent et sont heureux


Le label AFNOR, qui s’adapte aussi aux petites entreprises 

Créé en 1929, AFNOR signifie Association Française de NORmalisation : c’est l'organisation officielle en charge des normes en France. Depuis 2004 et sa fusion avec l’Agence française pour l’amélioration et le management de la qualité, l’association est attachée au groupe AFNOR qui œuvre pour la normalisation, la certification et la formation. 


Parmi les labels proposés par Afnor, le Label Engagé RSE s’appuie non seulement sur l’ISO 26000, mais aussi sur le SD 21000 et la GRI. Il s’agit donc d’un label hautement rigoureux ! 

Parmi les entreprises connues bénéficiant de ce précieux label : Segex, la fédération des sociétés coopératives du BTP, la Banque Populaire et Adam. 

Pour l’obtenir, il faut solliciter Afnor pour : 

  • étudier l’environnement de l’entreprise
  • analyser ses pratiques 
  • consulter les parties prenantes

Lisa des Simpsons regarde une feuille en disant "well, all right"


Une fois l’étude menée, l’expert mandaté établit un rapport de performance et un niveau d’évaluation prenant en compte :

  • la capacité à identifier les enjeux RSE propres à l’entreprise
  • la stratégie déployée
  • la mise en œuvre concrète des mesures
  • le pilotage des résultats, l’adaptation du management et des RH
  • les process de production


En bonus : le référentiel adaptable du Label Engagé RSE lui permet d’être transposable aux TPE et aux entreprises très spécifiques.

Le label Lucie : des conseillers pour votre entreprise

Le label Lucie vise à valoriser les entreprises qui mettent le respect des humains et des territoires au cœur de leurs préoccupations


🎯 L'objectif : donner aux organisations les moyens de devenir des acteurs ayant un impact positif sur les hommes et le territoire, éveiller les consciences des organisations pour qu'elles contribuent à résoudre les défis de demain. Pour atteindre ce but, le label Lucie entend intégrer simplement le développement durable, quel que soit l’activité de l’entreprise, ses ressources ou encore son niveau de maturité. 

✅ L’avantage : le processus est pensé pour être simple et adapté aux différents types de structures. En outre, l'entité délivrant le label peut sur demande dépêcher des conseillers pour aider votre entreprise à mettre en place des actions en phase avec la norme ISO 2600. 

Parmi les entreprises jouissant du label : Walter France, Caisse d’Epargne, La Banque Populaire, Halte Gaspillage...

Les certifications RSE

En plus des labels RSE, il faut compter avec les certifications RSE. Comme les labels, elles s'obtiennent suite aux évolutions conduites par des organismes tiers. La fonction de ces certifications : mesurer et vérifier l’intégration de mesures RSE dans le fonctionnement d’une entreprise, avec toutefois un suivi moins formel et exigeant que ceux des labels RSE reposant sur la norme ISO 26000. 

Les certifications ECO-CERT

La marque Ecocert délivre des labels en matière de labellisation biologique et écologique : les nombreuses certifications proposées (Agriculture Biologique Europe, Fair for life, Commerce Equitable etc…) s’adressent aux acteurs des filières agro-alimentaire, bois et forêt, textile, cosmétique ou écoproduits. Elles peuvent être mises en œuvre indépendamment les unes des autres ou combinées dans une logique globale d’entreprise responsable.

Pour obtenir le label de votre choix, les équipes ECO-CERT s’assurent de la conformité de votre activité aux cahiers des charges choisis. Ses 26 implantations internationales permettent à l'organisation d’intervenir localement dans plus de 130 pays, et d’assurer la traçabilité des produits tout au long des filières, à l'échelle mondiale, grâce à ses nombreuses certifications. 

Parmi les entreprises bénéficiant des certifications de la marque, vous connaissez peut-être : 

  • Biogroupe
  • AGROFOREST
  • AGROKOM
  • BIOLAIT SAS
  • Biolandes
  • Biodeal
Label Eco-Cert

Le UN Global Compact

Il est délivré en France par Global Compact France, relais local officiel du Global Compact des Nations Unies, qui rassemble plus d'un millier d'entreprises et organisations à but non lucratif autour d'enjeux liés à la RSE et au développement durable. 

L’entité offre à ses membres un cadre d'engagement volontaire construit sur la base de dix principes à respecter en matière de droits humains, de droit du travail, d’environnement et de lutte contre la corruption : 

  • Les entreprises doivent soutenir et respecter la protection des droits de l'homme proclamés au niveau international et s’assurer qu’elles ne sont pas complices de violations des droits humains.
  • Les entreprises doivent respecter la liberté d'association et la reconnaissance effective du droit de négociation collective, l'élimination de toutes les formes de travail forcé et obligatoire, l’élimination du travail des enfants et des discriminations en matière d’emploi et de profession. 
  • Les entreprises doivent soutenir une approche de précaution face aux défis environnementaux, entreprendre des initiatives pour promouvoir une plus grande responsabilité environnementale, et encourager le développement et la diffusion de technologies respectueuses de l'environnement.
  • Les entreprises doivent lutter contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l'extorsion et la corruption.

Label UN GLOBAL COMPACT

B Corp : une certification internationale

Octroyée aux sociétés commerciales à but lucratif, la certification dite B Corp répond à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public. Cette dénomination est une abréviation de « Benefit Corporation », désignant une société reconnue pour avoir des effets bénéfiques sur le monde tout en étant rentable. 

La certification "B Corp" est donnée sur la base d'une norme internationale indépendante revue tous les 18 mois. Pour l’obtenir, il faut compléter une évaluation en ligne et réunir au minimum 80 points sur 200 avant d’être soumis à un examen par le B Lab. La certification peut être obtenue aux États-Unis, en Europe, en Amérique du Sud, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. 

Quelques entreprises B-Corp : Ben&Jerry’s, Patagonia, change.org, Nature & découvertes, Utopies, 1001 pact, La ruche qui dit oui et Ulule.

Label B-Corp

Le label Ecovadis 

La notation EcoVadis s’intéresse à plusieurs dimensions : l'environnement, le social et les droits de l’Homme, l’éthique et les achats responsables.

Chaque entreprise est évaluée sur ces problématiques en fonction de sa taille, de sa localisation et de son secteur d’activité. Les évaluations fondées sur des fiches d’évaluation contenant des conseils sur les forces et points d’amélioration que les entreprises analysées peuvent suivre. 


Label Ecovadis


Bien choisir son label

Comment bien choisir son label ?

Cela va dépendre de plusieurs éléments propres à chacune des entreprises et des collaborateurs chargés de la procédure…

un homme hésite entre plusieurs décisions


  • Quelle est la taille de votre entreprise ? Le premier critère à prendre en considération, c’est la taille de l’entreprise : une multinationale pourra par exemple se diriger vers une certification Ecovadis tandis qu’une petite structure très engagée pourra favoriser la certification B Corp ! 
  • Quel est le secteur de l’entreprise ? En fonction du secteur, le label le plus pertinent n’est pas toujours le même… Une entreprise produisant du coton ou des produits alimentaires pourra se tourner vers une certification ECO-CERT.
  • Combien de temps à dédier à l'obtention du label ? ll faut également prendre en considération le temps que vous aurez à dédier à l’obtention du label : plus le niveau d’exigence des certifications est élevé, plus le processus sera minutieux et chronophage. A vous de voir si vous avez de vous lancer dans un processus long et rigoureux… 

Pourquoi faire le choix d’un label RSE ? 

Les raisons de faire le choix d’un label RSE sont multiples. 

Améliorer son image de marque, se différencier de la concurrence auprès de ses clients, augmenter la fidélité de ses salariés ou encore attirer les investisseurs… Les bénéfices de faire le choix d’un label RSE ne sont plus à démontrer. 

un homme dit qu'il a essayé de communiquer sans mots, et que ça n'a pas fonctionné

Il s’agit aussi d’un gage de transparence et de qualité ! Vous pourrez facilement intégrer ce label à votre rapport RSE, ou encore utiliser les KPIs nécessaires à son obtention dans votre DPEF


Les alternatives à la labellisation RSE

Si aucune de ces options ne vous tente, pas de drame à l’horizon. Plusieurs alternatives à la labellisation RSE s’offrent à vous… 

Réaliser un bilan carbone pour montrer votre engagement 

De plus en plus connue et reconnue par les consommateurs et parties prenantes, la réalisation d’un bilan carbone d'entreprise permet non seulement de témoigner de votre engagement, mais surtout de réduire considérablement vos émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique… 

un homme fait un câlin à une mascotte en forme de planète terre

Réaliser un bilan carbone signifie évaluer l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre produites sur une année par une entreprise afin de mettre en place un plan d’action permettant de les réduire sur plusieurs pôles : gestion des déchets, consommation énergétique des bâtiments, flotte de véhicules, etc.

Si seules certaines entreprises sont légalement tenues de réaliser un bilan carbone, toutes ont intérêt à le faire car la procédure permet notamment : 

Pour cela, il est nécessaire de faire appel à un professionnel capable d’identifier les émissions de chaque scope, comme Greenly, car l’opération est complexe à conduire. 

L’ACV ou Analyse de Cycle de Vie est également une analyse spécifique à conduire et à mettre en avant pour rendre compte de l’impact individuel de chacun de vos produits ou services. Elle vous permettra d’obtenir une comparaison entre vos différents produits ou avec ceux du marché, afin de retenir les plus performants et les moins néfastes pour l’environnement. Elle est un bon point de départ pour se tourner vers l’écoconception.  

S’inscrire sur des plateformes éthiques 

Une autre possibilité encore : l'inscription à des plateformes éthiques

A titre d’exemple, la nouvelle plateforme sociale Zei mise sur les ressorts neuroscientifiques de l'émotion pour inciter les particuliers à consommer plus vert. Pour cela, Zei a déjà séduit près de 300 entreprises partenaires, parmi lesquelles Enercoop, CitizenFarm ou encore Treez, qui ont grâce à cela gagné en visibilité. 

les jumelles olsen applaudissent

Et voilà ! Vous êtes maintenant un expert de la labellisation RSE. Pour aller plus loin avec Greenly, découvrez plus d’articles sur notre blog :


Partagez le pour plus d'impact

Des centaines d'entreprises nous font déjà confiance

Que vous soyez un particulier, une startup ou un Grand groupe, nous vous aidons à initier une stratégie qui vous aidera à réduire vos émissions et améliorer votre bilan carbone.

Après cela, tu seras incollable ! 📬

Tout voir