Engagement

Foodvisor prend la température de ses émissions CO2, et s'engage à les réduire

Ça fait 6 qu’on a créé Foodvisor. Tout d’abord, c’est une application mobile qui propose un guide nutritionnel à nos utilisateurs. En fait, ça leur permet de suivre leur alimentation et d’atteindre leurs objectifs avec des programmes le plus personnalisés possible. À partir d’une seule photo, on récupère les informations nutritionnelles de ce qu’on est en train de manger.

MESURE
D’IMPACT
2020
MESURE D’IMPACT
2020
CARBON +
NEUTRAL
2020
CARBON +
NEUTRAL
2020
Secteur : 
Food
Nombres d’employés : 
17
Pays engagés : 
France
Engagement depuis : 
2020
Suivi : 
Bilan GES scope 1, 2, 3
Encore un peu de patience, notre super rédacteur se charge de rédiger un témoignage pour cette entreprise...

Background & Objectives

C’est principalement venu de la conviction personnelle des fondateurs, où à titre personnel on était plusieurs à déjà suivre notre impact carbone. Donc en tant que fondateurs de la société, on s’est dit que c’était intéressant de voir l’impact que l’on pouvait avoir dans notre activité et dans la société que l’on a créé.

J’en ai pas mal entendu parler sur les différents réseaux sociaux. Elle apparaissait comme la solution qui était a priori la plus simple et la plus automatisée, donc ça pouvait nous faire une bonne première idée de notre impact carbone. Il y a aussi leur expertise sur l’impact carbone du Numérique qui a pesé dans la balance, parce que nous on savait, on avait déjà une idée du fait que l’impact du Numérique allait être l’impact principal pour Foodvisor.

Yann Giret
CSO Foodvisor

L'empreinte carbone de 

Foodvisor

Analyse des résultats

78,2T
 tCO2
émissions totales de carbone
Global
25,3%
 tCO2
Biens et services achetés
6%
 tCO2
Bureau à domicile, déplacements domicile-travail et voyages d'affaires
14,2%
 tCO2
Les émissions des bâtiments, telles que l'électricité

Comme attendu, ce sont nos serveurs qui représentent lecoût principal en bilan carbone chez Foodvisor. Maiségalement quelque chose que l’on n’avait pas trop en tête,et notamment au niveau du scope : le fait que l’utilisationde notre application via l’envoi des photos à nos serveurspour être analysées avait également aussi un impact nonnégligeable sur notre Bilan carbone.

Foodvisor

 veut réduire ses émissions

La première chose que l’on est en train d’étudier, c’est derelocaliser nos serveurs en France, pour profiter du mixénergétique plutôt bas carbone de la France. Également,à la lumière de l’impact carbone de l’envoi des photos, onregarde pour diminuer la taille des photos que l’on envoieà nos serveurs. Aussi, on réfléchit à des manières de ne plusenvoyer la photo, mais de déporter l’analyse directementsur les terminaux.

No items found.

Vous souhaitez recevoir de plus amples informations ?

Contactez-nous si vous avez des questions ou si vous souhaitez prendre vous-même le chemin de la neutralité carbone avec Greenly

Thomas de Greenly
Prenez 15 minutes pour échanger avec Thomas pour tout savoir de notre accompagnement.

Demande de démo

Veronika de Greenly
Prenez 15 minutes pour échanger avec Veronika pour tout savoir de notre accompagnement.

Demande de démo