Le bilan carbone, qu'est-ce c'est ?

Sur toutes les lèvres depuis que le grand public a pris conscience des enjeux écologiques, la notion de bilan carbone est véritablement clé pour tous ceux, individus ou organisation, qui se soucient d’évaluer et réduire leur impact sur l’environnement. Cet outil de mesure des émissions de gaz à effet de serre a de nombreuses fonctions, comme établir les bases de solutions de réduction de la consommation énergétique ou optimiser la fiscalité écologique et la compensation carbone. En ligne de mire, le remaniement plus ou moins radical, de nos modes de vie…

 

Définition du bilan carbone

Qu’est-ce-que le bilan carbone ? Il s’agit d’un outil de comptabilisation des émissions de GES (vapeur d'eau, dioxyde de carbone, ozone, méthane…) générées par la fabrication d’un produit ou l’exercice d’une activité, et qui renseigne sur les effets néfastes exercés par l’homme sur son environnement.

Développé en France en 2002 par l’ADEME, agence de la transition écologique, et repris en octobre 2011 par l'Association Bilan Carbone, le bilan carbone est utilisé en France pour le calcul du Bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES). Ce dernier a été rendu obligatoire en 2012 par l'article 26 du texte de la loi Grenelle II en France pour certaines structures, comme les entreprises de plus de 500 salariés, les collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants et les établissements publics de plus de 250 personnes.

 

Principe de fonctionnement du bilan carbone

La réalisation d’un bilan carbone se décompose en six temps :

1. sensibilisation à l’effet de serre

2. Définition du champ de l'étude

3. Collecte des données

4. Exploitation des résultats

5. Établissement des actions à entreprendre pour réduire les émissions

6. Et mise en place des actions.

Concernant le calcul en lui-même : il induit la création d’une cartographie des flux d’énergie, de matières premières, de déchets et de produits entrant et sortant à prendre en compte pour la comptabilisation des émissions. Il faut ensuite recenser l’ensemble des données, internes ou externes à l’organisation, nécessaires au calcul des émissions sur les périmètres déterminés. Les données sont ensuite converties en tonnes de CO2 équivalent, et les émissions sont calculées et réparties entre les différents postes, ce qui alors permet de révéler les postes d’émission à remanier en priorité.


Contactez-nous

Pour automatiser le pilotage de votre empreinte carbone avec Greenly
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.