Comment PayFit a intégré la solution Greenly à sa stratégie ?

510

Employés

France

Siège social

Logiciel

Secteur

Laurène Hermant
Solidarity Manager chez PayFit
Comment PayFit a intégré la solution Greenly à sa stratégie ?

Payfit

PayFit est une entreprise proposant un logiciel qui simplifie la gestion administrative du personnel en automatisant la paie et digitalisant les processus des ressources humaines. Cette solution rapide, intuitive et automatisée permet aux employeurs de gagner du temps et aux utilisateurs d’avoir un espace dédié.

Peux-tu nous parler de Payfit ?

PayFit est une scale-up qui révolutionne et simplifie la gestion de paie et le processus RH pour TPE et PME européennes. L’objectif est d’avoir une solution rapide, intuitive et automatisée, qui permette aux employeurs de gérer facilement et en tout indépendance la paie et les ressources humaines, en faisant gagner un temps précieux et, aux employés aussi de pouvoir accéder à un espace en ligne dédié.

Qu’est ce qui a motivé votre engagement chez PayFit ?

Chez PayFit, l’impact social est au coeur de notre vision. On fait tout pour avoir un impact positif sur le monde dans lequel on vit, c’est notre ambition. Et c’est d’ailleurs la mission de PayFit : faire en sorte que les PayFiters soient fiers de ce que nous faisons pour la société, pour préserver l’environnement, et aussi pour promouvoir la diversité et l’inclusion. En ce qui concerne l’environnement, plus spécifiquement, on est tous conscients que ce n’est pas une question de choix ou de croyances, mais que c’est vraiment le plus grand challenge de notre époque, et ça passe évidemment par une première étape qui est de comprendre notre propre impact environnemental, pour mieux pouvoir l’évaluer et l’améliorer derrière.

Pourquoi Greenly ?

Lorsque nous avons décidé de faire notre bilan carbone, nous nous sommes aperçus qu’aujourd’hui il existe deux écoles. D’une part l’école un peu classique de faire appel à un cabinet de conseil, d’autre part d’adopter une solution start-up comme Greenly. Dans cet aperçu de ces deux solutions, nous nous sommes rendus compte que les deux ont des avantages et des inconvénients. L’avantage des cabinets de conseil, c’est qu’ils sont focalisés sur l’accompagnement, proposant une analyse très détaillée, mais aussi plus coûteuse et nécessitant plus de temps. Alors qu’une start-up se démarquera par sa rapidité. Ce qui nous intéressait pour ce premier bilan, c’était justement d’avoir un aperçu assez rapide de notre impact, pour pouvoir commencer à agir vite.

Peux-tu nous dire ce qu'à révélé votre premier bilan carbone ?

Notre premier bilan nous a donné de manière globale un aperçu rapide de nos émissions, ce qui nous a permis de distinguer les postes principaux d’émissions de PayFit. Nous nous sommes rendus compte de l’importance du Scope 3, qu’il n’est pourtant pas obligatoire d’évaluer aujourd’hui. Cependant, chez PayFit, c’est le poste d’émissions le plus important. Puisque nous proposons un SaaS, nous avons aussi remarqué que le second poste d’émissions le plus important était celui du Numérique. Le faible pourcentage d’émissions qu’occupaient les déplacement nous a surpris, même si ce résultat est lié au contexte de l’année 2020 qui a fortement contribué à réduire l’utilisation des transports. Nous allons donc faire attention à cela pour les années à venir. Enfin, notre troisième poste d’émissions concernait les immobilisations. Nous pensons également qu’il y a un potentiel de réduction intéressant que l’on va pouvoir exploiter.

Quelles sont les actions que vous allez maintenant essayer de mettre en place ?

La définition du plan d’actions est en cours. Pour atteindre notre objectif, nous comptons impliquer des responsables par chaque grand poste d’émissions. Nous allons donc nous attacher à définir ensemble, avec les départements concernés, les actions de réduction possibles et impactantes, tout en respectant les objectifs de développement et de croissance de 2021 qui sont définis. Je suis assez convaincue que ce n’est pas que moi en tant que responsable RSE qui peut, seule, mettre en place des actions de réduction. Il faut forcément impliquer toutes les parties prenantes de l’entreprise. L’objectif est de concilier réponse aux enjeux climatiques et environnementaux, et croissance de notre entreprise. Pour se faire, il faut déjà avoir une meilleure compréhension de nos usages, par exemple en termes d’actions de l’usage de nos serveurs et de nos publicités en ligne, mais aussi en termes de réflexion à mener pour avoir une politique d’achats plus responsable.